Nikon Z fc : fiche technique, avis et prise en main

par Partons en Voyage

Un nouvel hybride APS-C vient tout juste d’être annoncé, il s’agit du Nikon Z fc. Son style est directement inspiré de l’argentique et notamment du mythique Nikon FM2. Avec cette nouveauté, Nikon continue d’étoffer sa gamme d’appareils photo hybrides lancée en 2018. Ce nouveau modèle se positionne aux côtés du Z50 mais avec un style complètement différent. Avis aux nostalgiques de l’argentique, le Z fc devrait plaire à tous ceux qui veulent du matériel au look vintage mais aux caractéristiques modernes. Fiche technique, prise en main, prix et disponibilité, voici mon premier avis sur ce nouveau modèle.

Nikon Z fc

Fiche technique du Nikon Z fc

  • Taille du capteur : APS-C (23,5 mm x 15,7 mm)
  • Capteur : DX, CMOS
  • Pixels : 20 Millions
  • Poids : 395 grammes
  • Viseur : OUI
  • Stabilisation 5 axes : NON
  • Ecran tactile : OUI
  • Taille écran : 7,6 cm
  • Ecran orientable : orientable et inclinable en trois directions
  • WIFI : OUI
  • Système de mise au point : AF à détection de phase / détection de contraste

Fonctionnalités spécifiques du Nikon Z fc

  • Vidéo 4K 30 images par seconde
  • Vidéo Full HD 120 images par seconde
  • AF détection yeux pour les humains et animaux de compagnie
  • Fonction webcam pour streaming avec logiciel spécifique Nikon
  • Timelapse
Nikon Z fc fiche technique

Prise en main du Nikon Z fc

Le style du Nikon Z fc est assez flagrant. Dès sa présentation, on voit bien que la marque japonaise a choisi un design rétro qui rappelle les codes de l’argentique. Ce n’est pas pour rien, d’ailleurs, que dans son annonce, Nikon fait référence à un boitier des années 80, le FM2. Car le Z fc est assurément un de ces hybrides au look argentique. Il me fait penser au Fujifilm X-T30 pour lequel j’avais eu un vrai coup de coeur, en raison de son style justement.

Un look rétro inspiré de l’argentique

Autour du cou, cela donne ainsi l’impression de posséder un argentique tout en ayant tous les avantages de la modernité qu’offre un appareil photo hybride. Pour les amoureux de longue date de matériel photo, c’est souvent le duo gagnant. Le Nikon Z fc devrait plaire également aux passionnés de photo qui veulent du matériel peu encombrant et discret. Car depuis l’arrivée sur le marché des hybrides, le photographe amateur veut partir léger. C’est d’autant plus vrai que les smartphones sont, eux, toujours dans notre poche, prêts à saisir l’instant. Ici, on a donc un boitier qui pèse 395 grammes nu. Et, surtout, il mesure 134,5 mm de largeur, 93,5 mm de hauteur et 43,5 mm de profondeur. Pour faire simple, il tient dans une grande poche. C’est d’autant plus vrai si vous le fixez avec le DX 16-50 mm f3.5-5.6 ou avec le nouveau Z 28 mm f2.8.

Nikon Z fc prise en main

Bref, ce nouveau modèle s’inscrit dans l’air du temps des appareils photo légers, tout en permettant une grande qualité d’image. Car il ne faut pas oublier que, contrairement aux compacts ou smartphones, il embarque un grand capteur APS-C de 20 Millions de Pixels. Au dessus, il n’y a que le plein format qui s’accompagne d’un budget plus élevé et d’optiques plus lourdes, en général.

Un boitier fin aux réglages sous la main

En plus du look rétro, le Nikon Z fc reprend l’ergonomie de l’argentique. Ici, pas de poignée creusée pour une prise en main robuste. Le boitier est longiligne et fin puisqu’il ne mesure que 43,5 mm d’épaisseur. C’est le genre d’appareil photo qui se porte avec une courroie autour du cou. Il conviendra plutôt aux photographes de rue ou pour des photos sur le vifs, notamment de portrait. Pour photographier lors d’un évènement en famille, il a le gabarit idéal. C’est un appareil photo du quotidien qui s’emporte partout facilement. À contrario, ce n’est pas vraiment le genre d’hybride qu’on emmène pour de la photo animalière en montagne ou en safari, d’autant plus qu’il n’est pas tropicalisé.

De nombreuses molettes de réglages

Ainsi, sur le haut du boitier, on trouve le bouton déclencheur et le bouton REC sur la droite. À côté, on peut régler l’exposition via une molette dédiée. De même, on trouve également une molette pour régler la vitesse d’obturation. Bien qu’il soit compact, Nikon a réussi à placer sur le boitier un petit écran secondaire pour vérifier le réglage ouverture. On trouve également une roue à l’avant et à l’arrière, nul doute que l’une d’elle sert à régler l’ouverture. En effet, il n’y a pas de bague d’ouverture sur les objectifs compatibles avec le Z fc. Enfin, tout à gauche, se trouve la molette pour régler les ISO ainsi que le bouton pour choisir le mode de prise de vue.

Nikon Z fc ergonomie

Ici, on a donc un hybride qui reprend un look rétro tout en permettant d’avoir un maximum de réglages sous la main. Ainsi, on peut sélectionner la vitesse de prise de vue, comme les ISO, l’exposition et vérifier rapidement l’ouverture. Et comme avoir ces réglages sous la main, c’est important, la présence de ces molettes est un point positif. En effet, la marque n’a pas sacrifié l’accès aux réglages sur l’autel de la légèreté.

Viseur électronique et écran sur rotule

À l’arrière du boitier, c’est nettement plus moderne ! On trouve une roue, des boutons pour accéder aux menus, des flèches ou encore le bouton lecture. Je regrette seulement qu’il n’y ait pas de joystick comme sur le X-T30 pour choisir sa zone de mise au point facilement.

Point positif, le Nikon Z fc dispose d’un écran tactile, ce qui permettra de choisir sa mise au point avec le doigt ! Et cet écran est sur rotule de sorte qu’il est inclinable et orientable. Cela plaira aux apprentis vloggers et amateurs de selfie mais pas seulement. Personnellement, j’aime beaucoup avoir un écran orientable pour choisir des angles de prises de vue originaux ! La modernité a du bon aussi. Enfin, cela permet de retourner l’écran contre le boitier et donc le protéger dans le sac. Cet hybride est doté d’un viseur électronique OLED de 2,36 Millions de Points. C’est assez classique sur cette gamme de prix. Pour ma part, j’utilise très souvent le viseur et pour avoir eu le Lumix GX9 avec cette même résolution, je n’ai pas eu de reproches à faire.

Nikon Z fc écran

HDMI, USB-C et prise micro

Enfin, point de vue connectique, cet appareil photo a une sortie HDMI de type D, une sortie USB-C et une sortie micro. D’ailleurs, il est vendu avec un kit Vlogger pour les vidéastes/streamers. Niveau carte SD, il n’y a qu’un seul slot pour carte UHS-I.

Niveau prise en main, cet hybride s’adresse à celles et ceux qui aiment le vintage et qui regrettent peut-être le tout électronique et moderne des boitiers actuels. L’ergonomie n’est pas mauvaise, même si personnellement, je préfère une poignée creusée pour une prise assurée. D’ailleurs, si c’est aussi votre cas, il existe une poignée en supplément. Mais ceci est une affaire de goût. Niveau construction, il est en alliage magnésium pour une meilleure robustesse. Par contre, il ne me semble pas qu’il soit tropicalisé, en tout cas Nikon ne communique pas sur ce point. D’ailleurs, l’objectif DX 16-50 mm f3.5-5.6 vendu en kit avec n’est pas tropicalisé, ce qui limiterait l’étanchéité dans tous les cas.

appareil photo hybride au look vintage avis

Nikon Z fc : un hybride dans l’air du temps

Maintenant qu’on a vu l’extérieur de cet hybride, qu’en est-il à l’intérieur ? Très proche du Nikon Z50, on trouve le même capteur APS-C de 20 Millions de Pixels. Le capteur APS-C est un excellent compromis pour qui veut un appareil photo léger tout en obtenant une belle qualité d’image. L’APS-C, c’est un grand capteur pour une belle profondeur de champ et de bonnes capacités en basse lumière. Pour autant, cette taille de capteur permet de garder une taille de boitier et d’optique réduite pour convenir aux besoins de compacité.

AF à détection de phase et par contraste

Côté performance de mise au point automatique, le Nikon Z fc embarque un autofocus à détection de phase et par contraste. Son autofocus hybride de 209 points couvre 90% du capteur. Encore une fois, c’est assez classique sur cette gamme de prix. Seul le Fujifilm X-S10 me semble avoir un nombre de points AF plus important.

Toujours sur l’autofocus, Nikon met en avant la détection des yeux du sujet, pour les humains comme les animaux de compagnie. Pour des portraits réussis, voilà une bonne nouvelle. C’est une preuve, s’il en fallait que cet appareil photo s’adresse aux photographes du quotidien. Avec son gabarit léger, vous pouvez toujours l’avoir sous la main pour capter l’instant présent. Y compris, pour des sujets en mouvement, tels des amis ou les enfants.

Nikon Z fc avis
 © Nikon

Mode automatique pour les débutants, mode A, S et M pour les amateurs avancés

Classiquement, on trouve sur le Nikon Z fc un mode automatique. Si vous êtes débutants, pas besoin de vous plonger immédiatement dans les réglages photos. C’est l’appareil qui fera les réglages pour vous. Par contre, la marque japonaise ne mentionne pas de mode scènes, ce mode qui permet de choisir un type de situation (exemple : contre-jour) pour que l’appareil effectue les bons réglages. Amateurs de filtres et autre rendu originaux, la fonction « Picture Control » permet de choisir différents rendus de couleurs tel que : paysage, sepia, monochrome ou encore bleu…

Et, pour les amateurs avancés, il y a les modes S, M et A pour choisir ses réglages avec plus ou moins de latitude. À noter, la vitesse maximale d’obturation est de 1/4000, quant à la vitesse minimale, elle est de 900 secondes. Niveau vitesse de rafale, la cadence maximale est de 11 images par seconde.

avis photo paysage
 © Nikon

Grand capteur APS-C de 20 millions de pixels, AF à détection de phase pour des photos nettes même de sujets en mouvement, voilà un hybride qui plaira aux photographes. Mais aujourd’hui, tout hybride se doit d’être doté de fonctionnalités vidéos. De ce point de vue, on est bien loin de l’argentique et bien en 2021. Même s’il y a des choses à redire avant de taguer ce boitier dans la catégorie des hybrides pour la vidéo.

Vidéo 4K 30 images par seconde et Full HD 120 images par seconde

C’est obligé en 2021, le Nikon Z fc permet de filmer en 4K jusqu’à 30 images par seconde. À vrai dire, niveau hybride, c’est le genre de qualité d’enregistrement qu’on voit déjà depuis 2016 sur les moyens de gamme. Il n’y a aucune nouveauté ici. On peut regretter la cadence limitée à 30 images par seconde car pour des sujets en mouvement rapide, la cadence 60 images par seconde permet des vidéos plus fluides. Néanmoins, ce genre de qualité d’enregistrement n’aurait pas collé avec le look épuré du Z fc. Si vous voulez de la 60 images par seconde, il faut aller sur le Fujifilm X-T4 pour l’APS-C et le Lumix G9 pour le micro 4/3.

Ici, la 4K 30 images par seconde permet surtout d’enregistrer des vidéos dans une qualité, devenue grand public qui est bien meilleure qu’en Full HD. Pour des souvenirs qui durent dans le temps, la 4K est indispensable de mon point de vue. Mais pas de quoi en faire tout un plat sur un hybride aujourd’hui. D’autant qu’on peut regretter ici qu’il n’y ait pas de stabilisation capteur 5 axes. Pour des vidéos à main levée stable, ça risque d’être juste…

hybride avec fonction webcam

Fonction webcam grâce au logiciel Nikon

La marque japonaise met aussi en avant la possibilité d’utiliser le Nikon Z fc comme une webcam. Pour le streaming ou toute autre utilité, en branchant le boitier à son ordinateur et en utilisant le logiciel Nikon Webcam Utility. Il sera alors possible d’utiliser son appareil comme webcam. De même, l’écran orientable conviendra aux Vloggers. Néanmoins, pour du streaming nomade, c’est à dire sans ordinateur, tournez vous plutôt vers le nouveau Lumix GH5 mark II qui est plus complet en vidéo. Il est également possible de connecter l’appareil photo en wifi à son téléphone. C’est pratique pour partager rapidement ses photos à ses proches ou sur les réseaux sociaux.

Sur la partie vidéo, on a donc ici le strict nécessaire, à savoir la 4K 30 images par seconde qui conviendra à la majorité des utilisateurs. La fonction webcam est un point positif car de plus en plus de vidéastes la recherchent notamment avec la montée en puissance du streaming. On peut seulement regretter l’absence de stabilisation 5 axes. Néanmoins, il aurait été difficile d’avoir un hybride léger avec une bonne stabilisation capteur.

Nikon Z fc prix

Disponibilité et prix du Nikon Z fc

Côté tarif, ce nouveau modèle se range dans la catégorie des milieux de gamme. Plusieurs kits existent en fonction des besoins de chacun. Nu, le Nikon Z fc se vend au tarif de 999€. Il est d’ores et déjà en pré-commande sur Amazon, Digit-Photo et Fnac.com. Avec l’objectif DX 16-50 mm, le tarif est de 1149€. On le trouve déjà en pré-commande sur Amazon, Digit-Photo et Fnac.com. Il se vend également en kit avec le duo DX 16-50 mm f3.5-5.6 et 50-250 mm f4.5-6.3 au prix de 1399€. Ce kit est également en pré-commande sur Digit-Photo et Fnac.com. Il existe également un kit avec le nouveau Z 28 mm f2.8, un objectif plein format qui équivaut à un 42 mm en APS-C au prix de 1249€. Ce pack se trouve aussi sur Digit-Photo et Fnac.com. Enfin, il existe un kit Vlogger au tarif de 1349€ , disponible chez Amazon, Digit-Photo.

Niveau disponibilité, il sera expédié à compter du 28 Juillet 2021.

Premier avis sur le Nikon Z fc

Le Nikon Z fc répond aux standards de l’hybride APS-C tel qu’attendus actuellement. On a ici un appareil photo léger, peu encombrant avec une fiche technique quasi complète pour un hybride moyen de gamme. Son capteur de 20 Millions de pixels permet une belle définition d’image tout comme la possibilité de filmer en 4K. Son ergonomie est intéressante même si ce n’est pas celle que j’aime le plus. À vrai dire, comme Lumix qui fait une distinction entre ses modèles G qui sont robustes et les GX qui sont plus légers. Nikon propose un Z50 au style moderne et ce Z fc au style vintage. Ainsi, à chacun son choix en fonction de ses préférences.

avis hybride APS-C Nikon rétro
 © Nikon

À qui s’adresse cet hybride Nikon ?

Mon avis est que cet appareil photo s’adresse à plusieurs catégories de personnes. Ainsi, si vous êtes un grand nostalgique du vintage, il va vous plaire. Si l’argentique vous a toujours attiré mais que vous voulez rester dans la modernité, là encore, ce modèle peut vous intéresser. Je pense que cet appareil conviendra plutôt aux photographes de rue ou de portrait. À tous ceux qui veulent avoir rapidement leur boitier sous la main et ne pas s’encombrer. Ce n’est pas trop un modèle pour les baroudeurs, en tout cas j’hésiterai à l’emmener en montagne ou pour de la photo animalière. Par contre, je serai contente de le prendre avec moi pour photographier un évènement familial sans partir avec un gros sac photo. De même, il serait sûrement un excellent compagnon pour visiter une ville librement.

INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER PHOTO !

Bons plans, tests photo, conseils, comparatifs matériel photo…ne ratez aucun de nos articles. Inscrivez vous à notre Newsletter Photo pour êtres informés de nos meilleurs articles Photo & Vidéo !

En bref

Nikon continue d’étoffer son offre sur la gamme hybride Z. La marque japonaise fait un choix très tranché avec un modèle milieu de gamme au look rétro. On est loin des choix de Sony, Canon ou encore Lumix, sur ce point. Nous avons été nombreux à le comparer aux Fuji X-T, sauf qu’avec le X-S10, Fuji semble avoir abandonné le look rétro, de son côté.

Point de vue rapport qualité/prix, on a ici une fiche technique assez classique et plutôt complète pour un hybride APS-C de cette gamme. Je déplore seulement l’absence de stabilisation 5 axes. De même, on peut regretter qu’il n’y ait aucune optique haut de gamme vendue en kit. De ce point de vue là, Fujifilm propose des packs plus intéressants en terme de tarif. De plus, le parc d’objectifs Fuji X est plus complet, à ce jour, que pour la monture Z. À voir si Nikon annoncera prochainement des objectifs plus qualitatifs pour profiter au maximum des qualités de ces appareils photo hybrides.

Article publié initialement le 29 Juin 2021 et régulièrement mis à jour depuis.

Nous ne sommes pas rémunérés pour rédiger nos articles. Nous proposons du contenu 100% indépendant, sans partenariats avec les marques et sans bandeaux publicitaires intrusifs. En contre-partie, cet article contient des liens affiliés. Pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité, vous pouvez cliquer sur les liens Amazon, Fnac.com ou Digit-Photo avant d’acheter. Cela ne vous coûtera pas plus cher mais permettra de nous soutenir dans la rédaction de contenu de qualité sur notre temps libre.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous autorisez l'enregistrement et l'utilisation de vos données de commentaire sur ce site.

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer, vous acceptez que nous en utilisions. Reportez-vous à la Politique de confidentialité relative aux cookies : Accepter En savoir plus