Sony a7r V : des millions de pixels et la vidéo 8K

par Partons en Voyage

Si vous aimez les appareils photo hybride haute résolution, alors vous allez aimer le Sony a7r V. Il s’agit du tout nouveau fleuron sur capteur plein format du constructeur japonais. Au programme : 61 millions de pixels, autofocus ultra rapide et même intelligent si j’ose dire, sans oublier la 4K 60 images par seconde et même la 8K. Ce que je retiens déjà, c’est un immense bon sur la stabilisation capteur qui passe à 8 Stops ! Voilà un boîtier qui vise directement les photographes professionnels que ce soit pour du shooting mariage, animalier ou encore de paysages, sans oublier la mode. Voyons donc de plus près sa fiche technique mais aussi son prix. Sans suspens, je peux déjà vous dire qu’il n’est pas accessible à tous les budgets. Bref, regardons tout ça de plus près.

Sony a7r V

Fiche technique du Sony a7r V

  • Taille du capteur : Plein Format (24 mm x 36 mm)
  • Capteur : Exmor R
  • Pixels : 61 Millions
  • Poids : 723 grammes
  • Viseur : OUI
  • Stabilisation 5 axes : OUI
  • Ecran tactile : OUI
  • Taille écran : 7,5 cm
  • Ecran orientable : OUI 
  • Tropicalisation : OUI
  • WIFI : OUI
  • Flash : Externe
  • Système de mise au point : AF à détection de phase et AF à détection de contraste
  • Monture : E/FE

Caractéristiques du Sony a7r V

  • 4K 60 images/seconde en 4:2:2 10 bits (avec crop)
  • 8K 25 images par seconde (avec crop)
  • Real Time Track Eye-AF, détection de l’oeil sur l’humain, les animaux, les oiseaux, les insectes, y compris en vidéo
  • Streaming en 4K 
  • Profils S-Log 3 & S-Cinetone
  • Focus Bracketing

Érgonomie du Sony Alpha 7r V

Côté prise en main, le style du boîtier reste le même mais avec quelques changements forts appréciables. On garde un look très Sony Alpha, avec notamment une poignée creusée. C’est un vrai point positif, à mes yeux, car une poignée creusée permet une prise équilibrée, notamment quand on porte des télé-objectifs à main levée. Et vu les capacités de stabilisation de cet appareil photo, c’est un point important.

Prise en main équilibrée sans grand changement

Par contre, si vous regardez de très près le poids de votre appareil photo, le Sony a7r V pèse 723 grammes. Quand on sait qu’il embarque un capteur plein format de 61 millions de pixels ainsi que la 8K et un autofocus capable de suivre un sujet en temps réel. Forcément tout cela demande de la place pour éviter la surchauffe. Même s’il a pris quelques grammes, ça reste un boîtier compact qui mesure 131,3 mm de long x 96,9 mm de haut x 82,4 mm de profondeur. Alors bien sûr ce n’est pas le genre de boîtier qui rentre dans une poche mais c’est un gabarit bien plus réduit qu’un reflex équivalent.

sony a7r V avis

Avec ses boîtiers Alpha plein format, Sony a réussi a trouver le bon équilibre entre un gabarit dans l’ère du temps tout en permettant une bonne prise en main.

Des boutons et molettes bien placés

Niveau boutons et molettes, là aussi, tout est bien pensé. Sur le haut du boîtier, on trouve les traditionnels boutons déclencheurs et boutons REC. Mais aussi trois molettes pour effectuer des réglages, un bouton C2 pour se créer un raccourci et surtout la molette des modes de prise de vue. À côté des traditionnels modes Auto, P, A, S, M, on trouve aussi 3 modes de prises de vue personnalisables. Je trouve que c’est un peu léger quand on connaît les capacités du boîtier.

Sony a7r V prise en main

À l’arrière du boîtier, on retrouve des boutons personnalisables et un commutateur pour passer des réglages photos aux réglages vidéos, ainsi qu’un raccourci Slow & Quick (S&Q). Les traditionnels boutons AF ON et AEL ainsi qu’un joystick sont également présents. Nul doute que ce joystick ne va pas souvent vous servir à la mise au point vu les excellentes capacités d’autofocus du Sony a7r V.

ergonomie Sony a7r V

Un viseur haute définition & un écran orientable sur 4 axes

Un des éléments les plus enthousiasmant à l’arrière du boîtier, c’est le viseur. Il est doté d’un viseur électronique de 9,44 millions de points. C’est un des viseurs les plus confortables du marché. Moi qui adore photographier au viseur, c’est le genre de détail que je regarde avec attention.

définition viseur électronique

L’autre nouveauté que je trouve très bien, c’est au niveau de l’écran. Sur le Sony a7r V, on a un écran tactile et cet écran est orientable. Comprenez, on peut orienter et incliner l’écran sur le côté ou vers soi. Personnellement, j’adore la possibilité d’orienter l’écran sur le côté pour des angles de vue originaux. Et là, axe supplémentaire, on peut aussi incliner l’écran. C’est à dire qu’on peut le décoller du boîtier tout en le laissant dans son axe. Je possède exactement les mêmes choix d’orientation de l’écran sur le Lumix GH6 et j’adore la polyvalence de l’écran orientable sur 4 axes. Vous êtes sûrs qu’il s’adaptera à toutes vos situations de prise de vue, photo comme vidéo.

écran orientable 4 axes

Connectiques et autonomie

Niveau connectique, c’est du très complet comme toujours. Ainsi, le Sony a7r V dispose de deux emplacements pour carte mémoire. Les deux emplacements sont autant compatibles avec les cartes SD qu’avec les carte CF Express de type A. Vous pourrez donc choisir le type de carte que vous insérez selon vos besoins. On trouve aussi une prise micro, une prise casque autant qu’une sortie HDMI (Type A), sans oublier la sortie USB-C. Quant à sa batterie, l’autonomie annoncée est de 530 photos, ce qui est plutôt pas mal !

connectique Sony a7r V

Résistant à la poussière et à l’humidité

Pour finir sur la partie prise en main, le Sony a7r V est résistant à la poussière et à l’humidité. Ce qui signifie qu’on peut sereinement le sortir pour photographier et filmer même par mauvais temps. Attention, pour une étanchéité parfaite, il faut que boîtier + optique soient tropicalisés.

Sans grand changement, le nouveau Sony Alpha 7 Mark V est un hybride compact, robuste avec une bonne qualité de construction. La prise en main est soignée avec des boutons et molettes bien pensés et bien placés. On aurait pu espérer néanmoins, plus de modes de prise de vue personnalisables. Ce que j’apprécie le plus : son viseur très haute définition ainsi que son écran orientable sur 4 axes. La tropicalisation est aussi un point important. Bref, c’est du solide.

Sony a7r V : l’hybride pour les plus exigeants

Qui dit R, dit résolution. Aussi, le Sony a7r V embarque un capteur plein format de 61 Millions de pixels. C’est la gamme d’hybride full frame avec la plus grande définition de capteur. En comparaison, le Canon EOS R5 possède un capteur de 45 millions de pixels « seulement » et il en est de même sur le Nikon Z7 II. Seul le Sigma fp L dispose d’un capteur avec la même résolution. Voilà donc un appareil photo hybride pensé pour les photographes professionnels. Le capteur plein format est la taille de capteur avec laquelle on aura une meilleure gestion de la lumière, en comparaison au capteur APS-C et Micro 4/3. Et surtout, la profondeur de champ est beaucoup plus marquée.

Un capteur haute résolution de 61 Millions de pixels

Une telle résolution de capteur, à savoir 61 Millions de pixels est idéale pour la photo animalière autant que la photo de paysage ou même de mode. Et surtout, avec 61 Millions de pixels vous photographiez avec une taille d’image de 9504 x 6336 pixels. Une telle taille d’image permet d’effectuer d’immense tirage papier, vous avez largement de quoi faire un tirage au format A1 qui mesure 59,4 cm x 84,1 cm. Par contre, pour vous situer, c’est encore trop juste pour le format A0 qui nécessite de photographier en 139 Millions de pixels, à moins d’utiliser la fonction pixel shift qui permet de photographier en 240 Millions de pixels ! Dans ce cas là, vous pourrez effectuer des tirages 84,1 x 118,9 cm sans difficulté.

capteur plein format 61 millions de pixels
©  Sony

Photographiez jusqu’à 240 Millions de pixels

Mais attention, pour photographier dans une telle résolution, il faut être sur trépied et que le sujet soit immobile !

Au delà des agrandissements photos, une telle résolution de capteur permet aussi de zoomer dans l’image. Plus exactement, vous pouvez décider de photographier en 26 Millions de pixels en recadrant x1,5 et ainsi augmenter le niveau de focale de votre zoom. Cela consiste à « croper » en mode APS-C et ce mode est fort apprécié des photographes animaliers qui manquent souvent de puissance de zoom. Bien sûr, d’autres appareils photo permettent de croper dans le capteur. Mais si je prends l’exemple d’un capteur de 20 Millions de pixels, je ne photographie plus qu’à 10 Millions ou 5 Millions de pixels… Là, avec le Sony a7r V, on garde une belle taille d’image avec 26 Millions de pixels.

Néanmoins, ce n’est pas nouveau et l’alpha 7R Mark IV disposait déjà du même capteur.

pixel shift Sony
©  Sony

Une stabilisation 5 axes enfin performante

La grande nouveauté cette année, c’est au niveau de la stabilisation capteur sur 5 axes. Je dois dire que de base, la stabilisation capteur était un point faible de Sony. Oui, la majorité des boîtiers plein format sont stabilisés chez Sony mais leur niveau de stabilisation laissait à désirer au regard de la concurrence. Désormais, le Sony a7r V possède une stabilisation 5 axes de 8 Stops. Il se classe directement parmi les plus performant du marché. C’est d’autant plus vrai que la stabilisation capteur peut se coupler avec la stabilisation optique.

niveau stabilisation capteur Sony alpha 7r V

Concrètement, une excellente stabilisation décuple les capacités en terme de création. Ainsi, on peut photographier à main levée avec des vitesses d’obturation plus lentes. On peut aussi photographier à main levée avec des zoom puissants et moins de risques de flou de bougé. En vidéo aussi, la stabilisation capteur est primordiale car elle permet de filmer à main levée sans tremblement à l’image. Bref, une bonne stabilisation est un must sur un hybride haut de gamme et de ce point de vue là, l’Alpha 7R mark V répond aux exigences les plus grandes.

stabilisation capteur Sony a7r V

Une nouvelle génération d’autofocus intelligent

Impossible de parler d’un appareil photo hybride Sony sans mentionner l’autofocus ! Avec ce nouveau modèle, le constructeur japonais pousse encore plus loin le suivi en temps réel du sujet. Si c’était encore possible, le Sony a7r V est capable de déceler avec bien plus de précisions un sujet. Même si celui-ci est au loin, grâce à une puce dédiée à l’image avec intelligence artificielle, le boîtier sera capable de le détecter et de le suivre en temps réel. Sony emmène ainsi l’autofocus à détection de phase au plus loin de ses capacités.

autofocus Sony A7r V

Ainsi, le calcul se fait sur 693 points avec 89% de couverture. Mais au delà de la couverture, ici c’est surtout la pertinence et la précision du suivi qui est mis en avant. Par ailleurs, en terme de détection, il est capable de reconnaître et suivre un humain (visage, œil, corps) mais aussi les animaux, les oiseaux, les voitures, les trains et grande première : les insectes ! Et vu comme il est difficile de photographier un insecte, nul doute que les photographes de macro apprécieront ! À noter, son autofocus est tout aussi performant et précis en photo qu’en vidéo.

détection de phase animaux

L’hybride des photographes professionnels

Avec toutes ces capacités, le Sony a7r V est un appareil photo hybride qui s’adresse évidemment aux photographes professionnels. Ce sont les premiers intéressés par un capteur plein format de 61 Millions de pixels. Sur la partie photo, les rendus de couleurs ont aussi été amélioré. Et, on trouve désormais un bracketing de focus en plus du bracketing d’exposition qui a été amélioré.

Rafale, mémoire tampon & vitesse d’obturation maximale

Niveau rafale, ce n’est pas le boîtier le plus véloce puisqu’il dispose d’une rafale de 10 images par seconde. Si c’est suffisant pour de la photo animalière, éventuellement, ce n’est pas vraiment un boîtier qui je conseillerai pour les photographes de sport. Je dois dire, quand même, que sa mémoire tampon est excellente car elle est de 547 RAW compressés ou 1000 JPEG. Par contre, on tombe à 88 RAW non-compressés.

Sony a7r V cadence rafale
©  Sony

Niveau vitesse d’obturation, la vitesse maximale est de 1/8000. Là encore, ceci explique que ce n’est pas vraiment un boîtier pour la photo de sport à mes yeux. On est loin du Sony Alpha One et de sa vitesse d’obturation maximale de 1/32000.

Entre la possibilité de photographier en 61 millions de pixels et même 240 millions de pixels, son autofocus ultra performant, son bracketing d’ouverture, voilà un boîtier qui s’adresse aux photographes professionnels. Il plaira particulièrement pour la photographie de paysage, de mariage, de mode, la macrophotographie et même la photo animalière.

Un hybride avec une fiche technique vidéo alléchante

Aujourd’hui, les appareils photo hybrides sont de véritables caméras avec des capacités vidéos à la pointe. De ce point de vue là, le Sony a7r V n’est pas en reste.

Vidéo 8K jusqu’à 24 images par seconde

Ainsi, il entre dans le club très fermé des appareils photo capable de filmer en 8K. Vu la résolution de son capteur, il aurait été dommage de s’en priver. Plus précisément, il est possible de filmer en 8K jusqu’à 24 images par seconde en 4.2.0 10 bit en interne. La cadence d’image ne va pas jusqu’à 30 images par seconde comme sur l’Alpha One. De plus, on ne trouve pas non plus la 8K 60 images par seconde, comme sur le Nikon Z9.

Ma déception concernant la vidéo 8K, c’est le recadrage. En effet, on aura un crop x1,2… Vu les prouesses du boîtier, c’est surprenant. Il y a de quoi se demander si Sony n’a pas voulu protéger son Alpha One, qui coûte le double, justement.

Vidéo 8K Sony a7r V

Vidéo 4K 60 images par seconde

En plus de la 8K, le Sony a7r V est capable de filmer en 4K jusqu’à 60 images par seconde, y compris en 4:2:2 10 bit. Et attention, là encore, grosse incompréhension, cette vidéo 4K 60 images par seconde, implique également un recadrage x1,2… De quoi se demander si cette fois-ci, ce n’est pas pour protéger le Sony a7s III. Par ailleurs, l’autre déception, est qu’il n’y a pas de ralentis en 4K… Pour un appareil photo à ce prix, je dois dire que c’est surprenant. Ainsi, si vous voulez filmer en ralenti, vous serez uniquement en Full HD… Ça fait tâche.

vidéo 4K 60 images par seconde
© Sony

Pas de 4K cinéma ni de ralentis en 4K…

Aussi, en vidéo, le Sony Alpha 7r V a une fiche technique alléchante avec des spécificités techniques qui semblent de haut niveau, d’autant que l’autofocus est tout aussi précis qu’en photo. Par contre, on sent qu’il ne faudrait pas faire de l’ombre à l’Alpha One et à l’Alpha 7S III sur la 8K ou encore la 4K. D’ailleurs, vous ne trouverez pas non plus de 4K Cinéma… Enfin, le rolling shutter en vidéo semble tout aussi mauvais que sur les versions précédentes. Pour les sujets en mouvement, voilà un gros point négatif.

Pour finir sur la partie vidéo, il est capable de filmer en S-Log et S-Cinétone afin d’effectuer l’étalonnage de vos couleurs en post-production. Enfin, il est possible de faire du streaming, y compris en 4K. Bref, c’est un boîtier vidéo avancé mais qui aura quelques manquements pour les vidéastes les plus exigeants.

Disponibilité et prix du Sony a7r V

Niveau tarif, on ne va pas se mentir, c’est cher ! Ainsi, le boîtier nu est vendu 4499€. On est néanmoins dans la gamme de prix des boîtiers haute résolution de Sony. Il sera disponible le 30 novembre 2022 et vous pouvez d’ores et déjà le pré-commander sur Fnac, Digit-Photo ou encore Miss Numerique.

Sony a7r V prix
© Sony
INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER PHOTO !

Bons plans, tests photo, conseils, comparatifs matériel photo… Ne ratez aucun de nos articles. Inscrivez vous à notre Newsletter Photo pour êtres informés de nos meilleurs articles Photo & Vidéo !

En bref

Le vrai bon point de ce nouvel hybride, c’est la stabilisation capteur de 8 Stops. En effet, c’était un des points faibles de Sony sur ses appareils photo plein format. C’est donc une bonne nouvelle que le constructeur japonais se mette à niveau avec une avancée sur ce domaine, et pas des moindres. Ainsi, le Sony a7r V se place au niveau des meilleurs boîtiers du marché sur la stabilisation.

avis Sony a7R V

L’autre grande avancée, c’est sur l’autofocus qui est encore nettement amélioré avec une précision assez bluffante. Voilà un boîtier très solide sur la partie photo. Je lui reprocherai seulement une vitesse d’obturation maximale un peu limite. Là où on reste sur sa faim, c’est sur la partie vidéo. Même s’il peut filmer en 8K, c’est avec un crop… Tout comme la 4K 60 images par seconde. Et on ne trouve pas de vidéo 4K cinéma ni de ralenti. Je dirai qu’il s’adresse aux vidéastes animaliers qui apprécieront le crop (moins le rolling shutter) et ceux qui veulent proposer la vidéo en annexe dans leurs prestations.

Nous ne sommes pas rémunérés pour rédiger nos articles. Nous proposons du contenu 100% indépendant, sans partenariat avec les marques et sans bandeaux publicitaires intrusifs. En contre-partie, cet article contient des liens affiliés. Pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité, vous pouvez cliquer sur les liens Amazon, Fnac.com ou Digit-Photo avant d’acheter. Cela ne vous coûtera pas plus cher mais permettra de nous soutenir dans la rédaction de contenu de qualité sur notre temps libre.

Article publié initialement le 02 novembre 2022 et régulièrement mis à jour depuis.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous autorisez l'enregistrement et l'utilisation de vos données de commentaire sur ce site.

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer, vous acceptez que nous en utilisions. Reportez-vous à la Politique de confidentialité relative aux cookies : Accepter En savoir plus