Canon EOS R10 : hybride accessible et performant du voyageur

par Partons en Voyage

Quand on cherche un appareil photo pour débuter, de qualité et à prix abordable, ce n’est pas toujours facile ! On doit souvent faire des concessions ! De même, quand on veut acheter un hybride pour voyager, le choix est souvent compliqué. Heureusement, le Canon EOS R10 répond aux nombreuses exigences des débutants, qui ne comptent pas rester débutants toute leur vie ! Et il emporte aussi de nombreuses fonctionnalités idéales pour les voyageurs. Capteur APS-C de 24 Millions de pixels, autofocus ultra performant et précis, vidéo 4K 30 et même 60 images/seconde, cadence rafale importante, stabilisation… Sa fiche technique est pertinente pour un prix très concurrentiel ! La marque vise ici les débutants, les voyageurs, les créateurs de contenu… Bref, ceux qui veulent un appareil photo de qualité dans un format réduit. Fiche technique, prix, dans cet article, je vous partage mon avis sur le EOS R10.

Canon EOS R10

Fiche technique du Canon EOS R10

  • Taille du capteur : APS-C (22,3 × 14,8 mm)
  • Capteur : CMOS
  • Pixels : 24 Millions
  • Poids : 429 grammes
  • Viseur : OUI
  • Stabilisation 5 axes : NON
  • Écran tactile : OUI
  • Taille écran : 7,5 cm
  • Écran orientable : orientable et inclinable en trois directions
  • Tropicalisé : NON
  • WIFI : OUI
  • Flash : Interne
  • Système de mise au point : AF à détection de phase Dual Pixel V2
  • Monture : RF

Fonctionnalités spécifiques du Canon EOS R10

  • Vidéo 4K 60 images par seconde (avec un fort recadrage)
  • 4K 30 images par seconde
  • Vidéo Full HD 120 images par seconde
  • AF visage, yeux, animaux (chat, chien, oiseaux) ainsi que les véhicules
  • Rafale 15 images par seconde (obturateur mécanique) et 23 images par seconde (obturateur électronique)

Prise en main du Canon EOS R10

Je vais donc commencer par l’ergonomie de ce Canon EOS R10 qui est dans la lignée des hybrides en monture RF : robuste. Ici, Canon n’a pas cherché la compacité mais plutôt la performance et surtout une prise en main équilibrée. Ainsi, sa poignée creusée sera synonyme d’une bonne prise, notamment avec des télé-objectifs. C’est un point que je trouve positif.

Canon EOS R10 prise en main

Pour autant, rassurez-vous, si vous en avez marre de votre gros reflex, c’est bien vous que vise la marque, le EOS R10 est bel et bien un hybride qui répond aux besoins de légèreté. C’est pourquoi il pèse seulement 382 grammes nu et 429 grammes quand on ajoute la batterie et la carte SD. Il se classe donc parmi les hybrides légers du marché, nul doute que cela plaira aux voyageurs, notamment. On a ainsi tous les avantages de l’APS-C : un grand capteur sans les inconvénients du plein format à savoir ici, un boîtier et des objectifs légers.

Un hybride léger mais équilibré

Mais encore une fois, la légèreté oui, sans sacrifier la prise en main. Ce Canon EOS R10 respire donc la robustesse, la fiabilité et surtout dispose d’une prise équilibrée. Aussi, quand vous aurez envie de quitter votre objectif kit pour évoluer, vous pourrez lui fixer toutes tailles d’optiques sans déséquilibre. Et comme cet hybride est idéal pour débuter et avancer dans la photographie et la vidéo, c’est un point positif.

Canon EOS R10 ergonomie avis

Cet équilibre, on l’observe avec la molette des modes de prise de vue qui est efficace. On trouve donc une molette avec le mode Ouverture, Vitesse, Manuel mais aussi un mode scène pour aider les débutants. Et on peut également enregistrer ses propres profils personnalisés. C’est de cette manière que ce Canon EOS R10 est capable de faire le grand écart entre débutant et amateur avancé. Bien sûr, on trouve aussi le déclencheur ou encore le bouton REC. De ce point de vue, tout est assez classique.

Un joystick pour des prises de vue rapide

À l’arrière du boitier, maintenant, on retrouve un élément que j’aime beaucoup : le joystick. Cela permet de sélectionner rapidement une mise au point ou encore de se déplacer dans les menus. C’est très pratique. Son positionnement est assez haut. Néanmoins, comme ce boitier est relativement petit, même avec mes petites mains, je ne pense pas qu’il soit mal placé. Pour les mains plus grandes, cela évite d’appuyer sur les boutons par erreur. Là, on dispose d’assez de place à l’arrière pour positionner confortablement son pouce.

Classiquement, on trouve à l’arrière un bouton pour accéder aux menus complets, un bouton de menu rapide ou encore AF-On pour la mise au point. Il y a également un bouton pour la rafale, le retardateur, les ISO ou encore le flash. Ainsi, on a au bout des doigts les réglages fondamentaux pour réussir sa prise de photo et de vidéo. À noter, il dispose d’un flash intégré, même si personnellement, je conseille plutôt l’achat d’un flash externe.

Viseur OLED et écran orientable

Ce Canon EOS R10 est doté d’un viseur. Il s’agit d’un viseur électronique OLED de 2,36 millions de points. De prime abord, il a l’air confortable. Sur cette gamme de prix, c’est une résolution assez classique.

Canon EOS R10 écran

Quant à l’écran. il est tout d’abord tactile. C’est un point positif tant nous sommes habitués au tactile de nos téléphones portables. Dans bien des situations, un écran tactile permet d’être plus rapide dans sa prise de vue. Cet écran est également orientable. On peut l’orienter sur le côté ou face à soi. C’est évidemment idéal pour du face caméra, notamment en mode Vlog. Vu le positionnement de cet appareil photo, il est normal de trouver un tel écran. C’est aussi très pratique en photo pour proposer des cadrages originaux ! Personnellement, je me sers beaucoup de l’écran orientable de cette façon.

Connectiques et emplacement pour carte SD

Enfin, niveau connectique, il est doté d’un emplacement pour cartes SD qui est compatible avec les cartes SD UHS-II. Ces cartes sont idéales pour bénéficier au maximum des performances du Canon EOS R10, notamment en rafale et en 4K 60 images par seconde. On trouve également une sortie USB-C, une sortie micro-HDMI ou encore une prise micro. Cet appareil photo hybride peut également être connecté en wifi ou bluetooth.

Canon EOS R10 avis

Côté autonomie, elle est de 430 photos avec l’écran et 260 au viseur. Je vous conseille d’avoir toujours une batterie supplémentaire avec vous. C’est d’autant plus vrai en voyage ou pour filmer. Enfin, cet appareil photo n’est pas résistant à la poussière et à l’humidité. Si vous devez vous rendre dans une zone humide ou poussiéreuse, mieux vaut avoir une housse de protection avec vous.

Avec son gabarit robuste tout en proposant un poids léger, ce Canon EOS R10 répond aux exigences du moment ! Sa prise en main équilibrée en fait un excellent choix pour débuter et évoluer avec un appareil photo qui vous accompagnera longtemps. Son écran tactile et orientable est également un point positif. Je regrette seulement l’absence de tropicalisation ou son autonomie moyenne. Heureusement, pour ces deux faiblesses, on trouve des solutions avec une batterie supplémentaire et une housse de protection.

Canon EOS R10 : l’hybride performant en photographie, accessible aux débutants

Mais le plus important, c’est ce qu’il y a à l’intérieur de cet hybride ! À commencer par son capteur APS-C qui permet d’obtenir une belle qualité d’image dans un poids contenu et pour un prix modéré. Cette taille de capteur cible donc particulièrement les débutants qui vont découvrir la photographie dans de bonnes conditions, bien mieux qu’avec un smartphone. Et c’est aussi idéal pour des amateurs plus avancés qui apprécieront la belle qualité d’image de l’APS-C. Bref, tout le monde appréciera quelque soit son niveau et pourra obtenir un beau flou d’arrière plan avec ce genre d’appareil photo. C’est le meilleur choix entre encombrement, qualité d’image et profondeur de champ.

Capteur APS-C de 24 Millions de pixels pour une belle qualité d’image

Ce capteur APS-C est de 24 millions de pixels. C’est une définition tout à fait intéressante pour une belle taille d’image. Je photographie en 24 Millions de pixels et cela me permet de faire de belles impressions photos jusqu’au format A1, ce qui déjà un bel agrandissement. Comme j’imprime beaucoup au format A3, à 24 millions de pixels, je peux recadrer légèrement une photo sans avoir une perte importante de qualité. La définition de 24 millions de pixels est assez répandue sur le marché de l’hybride APS-C. Cela permet d’avoir accès à un appareil photo grand public au prix abordable tout en ayant une belle définition pour des photos d’une taille de qualité.

Canon EOS R10 qualité image

Sur la partie capteur, je dois dire qu’il n’est pas stabilisé. On trouve sur certains appareils photos hybrides, des boîtiers avec stabilisation capteur. La stabilisation capteur permet de corriger les mouvements naturels du photographes et du vidéastes. Cela permet de faire des poses longues à main levée, d’utiliser de gros objectifs ou encore de filmer à main levée sans tremblement à l’image. Sur le Canon EOS R10, il n’y a pas de stabilisation capteur. Vous devrez donc emporter un trépied ou acquérir un stabilisateur vidéo. Sur cette gamme d’appareil photo, c’est assez classique, surtout en APS-C. Il n’y a que le Fujifilm X-S10 qui lui possède la stabilisation capteur et sur micro 4/3, le Lumix GX9 est également doté de la stabilisation capteur.

Autofocus rapide et précis : une grande nouveauté à ce prix !

Un des gros points forts du Canon EOS R10 c’est son autofocus. Il est doté d’un système de mise au point automatique parmi les plus performants du marché. Sur ce point, il rivalise avec les appareils photos les plus chers ! À ce tarif, c’est assez incroyable et il est le seul à ce niveau de performance.

Détection des humains, des animaux et des véhicules !

Tout d’abord, il embarque le très réputé système Dual AF Pixel qui est un système à détection de phase. De ce fait, il possède un autofocus ultra performant, c’est à dire rapide avec suivi en temps réel du sujet. Cela permet ainsi de limiter les photos floues dues à une mauvaise mise au point sur le sujet. C’est aussi un système d’autofocus très précis car il est capable de détecter et suivre les humains (œil, visage, corps, tête) mais aussi les animaux (chat, chien, oiseau) sans oublier les véhicules. C’est du très haut niveau, tel le Canon EOS R3, le haut de gamme de la marque !

Son autofocus est doté de 651 points AF et couvre 100% de l’image à l’horizontale comme à la verticale. Il est également annoncé capable de détection jusqu’à -4 IL en basse lumière. Bref, il est parmi les meilleurs en terme de mise au point automatique.

photo de voyage
©  Canon

Quant à sa montée en ISO, en photo, il est capable de montée jusqu’à 32000 ISO en photo et 12800 ISO en vidéo. La montée en ISO s’avère importante en cas de faible luminosité. Néanmoins, de tels niveaux ne seront pas forcément exploitables en terme de qualité d’image.

Une cadence rafale idéale pour le sport et l’animalier

Si cet hybride peut être vu comme un excellent choix pour les débutants comme les voyageurs, il ne faudrait pas le ranger trop rapidement dans une case. En effet, il possède une cadence rafale très intéressante. Couplé à son excellent autofocus, il ravira les photographes de sport, notamment automobile ou animalier. Ainsi, il dispose d’une cadence rafale de 15 images par seconde en obturateur mécanique et de 23 images par seconde en obturateur électronique. Pour un hybride à ce tarif, c’est excellent ! En comparaison, avec un tarif plus élevé, le Lumix G9 possède une cadence rafale de 12 images par seconde en obturateur mécanique et 20 images par seconde en obturateur électronique, et va jusqu’60 images par seconde en AF-S.

Une mémoire tampon de 460 JPEG

Mais attention, avec la cadence rafale, il faut impérativement regarder la mémoire tampon que l’on appelle aussi buffer. La mémoire tampon correspond au nombre d’images que le boîtier peut garder en mémoire en attendant l’écriture sur la carte. Concrètement, si la mémoire tampon est trop faible, en rafale, on aura beau appuyer sur le déclencheur, on ne pourra pas prendre de photo. Et moi qui adore photographier en rafale, je peux vous dire qu’une mauvaise mémoire tampon, ça me fait râler !

Canon EOS R10 autofocus
©  Canon

Ici, la mémoire tampon est, en obturateur mécanique, de 460 JPEG ou 29 RAW. Et en obturateur électronique, elle est de 70 JPEG ou 21 RAW. Autant vous dire qu’à 23 images par seconde, vous ne pouvez déclencher que pendant un peu plus d’une seconde si vous êtes en raw. Cette mémoire tampon, elle est en deçà d’un Lumix G9, par exemple. Elle est meilleure en JPEG qu’un Lumix GX9 mais moins bonne en RAW. Tout est donc affaire de pratique et de comparaison, c’est dans les détails qu’un appareil se choisit. Si vous photographiez en JPEG, la cadence rafale alliée à la mémoire tampon vous ira parfaitement.

Mode scène pour apprendre la photo sereinement

Enfin, pour les débutants, vous trouverez un mode scène. Dans ce mode, l’appareil photo vous permettra de choisir les bons réglages en rapport au type de photo que vous êtes en train de prendre. Vous trouverez également des aides à la prise de photo dès l’instant où vous quitterez le mode Auto. Ainsi, ce Canon EOS R10 est idéal pour les débutants. Et pour autant, on trouve des performances et des fonctionnalités qui plairont aux amateurs plus avancés.

photo culinaire en voyage
©  Canon

Son grand capteur APS-C de 24 millions de pixels gage de qualité d’image supérieure est un véritable argument en faveur de cet hybride. Il en est de même pour son autofocus très rapide et précis, y compris en basse lumière. Sa cadence rafale est aussi une très bonne chose. Ce petit EOS R10 se place parmi ces rares appareils qui sont capables de faire le grand écart entre un débutant et un utilisateur avancé et c’est ce qui en fait tout son intérêt ! Le prix déboursé à l’achat sera vite oublié car vous le garderez longtemps. Je regrette seulement l’absence de stabilisation capteur bien que ce soit assez classique dans cette gamme de prix. Par ailleurs, une mémoire tampon un peu plus véloce n’aurait pas été de refus. Mais que voulez-vous, on ne peut pas tout avoir dans cette gamme de prix !

Canon EOS R10 : l’hybride pour la vidéo et les voyageurs

Voilà donc un appareil photo hyper complet en photo ! Mais évidemment, il est largement au niveau en vidéo également ! Il intègre même certaines fonctionnalités qui conviendront parfaitement aux créateurs de contenu nomades et aux voyageurs. Voyons donc de plus près sa fiche technique vidéo.

Vidéo 4K 30 images par seconde

À commencer par ses capacités en terme de qualité d’enregistrement. Le Canon EOS R10 est capable de filmer en 4K 30 images par seconde. C’est assez classique dans cette gamme de prix. Sauf que toutes les 4K ne se valent pas. Ici, on pourra filmer en 4K 30 images par seconde en 4:2:2 10 bits avec le profil HDR PQ. Par contre, dans les autres profils, on filmera avec un échantillonnage de 4:2:0 8 bits. En 10 bits, on aura une plus grande richesse des couleurs qu’en 8 bits. C’est donc un point très positif que d’avoir accès à un tel niveau d’enregistrement.

Vidéo 4K 60 images par seconde avec recadrage

Ce EOS R10 permet aussi de filmer en 4K 60 images par seconde. Ils sont peu nombreux à en être capable, surtout à ce prix là où seul le Lumix G9 a un tel niveau de cadence d’image. Filmer en 60 images par seconde n’a rien d’anecdotique. Cela permet de filmer des sujets en mouvements avec un rendu bien plus fluide. Personnellement, pour l’animalier, le sport comme mes vidéos de famille (et oui les enfants bougent beaucoup), j’opte pour la cadence 60 images par seconde. Malheureusement, il y a un ‘mais’ à la 4K 60 images par seconde. Ici, elle est possible au prix d’un fort recadrage de 64% de la zone horizontale. Concrètement, vous allez avoir l’impression de zoomer dans l’image. C’est vraiment dommage.

Canon EOS R10 vidéo 4K 60 images par seconde
©  Canon

Niveau ralenti, c’est assez classique à ce niveau de prix, on peut filmer au ralenti en FULL HD avec une cadence jusqu’à 120 images par seconde. Si vous voulez de la 4K en ralenti, alors il faudra casser votre tirelire pour le Lumix GH6 ou encore le Fujifilm X-H2S. Et si vous voulez des ralentis plus marqués, le Fujifilm X-S10 peut filmer en FULL HD jusqu’à 240 images par seconde, pour des prises de vue encore plus lentes. À noter, le EOS R10 offre aussi une fonctionnalité de TimeLapse en Full HD.

La vidéo en direct en streaming via le téléphone

Enfin, pour les voyageurs connectés et les créateurs de contenu, ce Canon EOS R10 rend possible la diffusion de vidéo en direct, sans passer par un ordinateur. Si vous possédez une chaîne YouTube, vous pourrez diffuser vos vidéos en direct en le connectant avec votre téléphone. Ainsi, il sera possible de streamer où que vous soyez ! (à condition d’avoir du réseau évidemment). C’est clairement une fonctionnalité phare pour créateurs de contenu autour du voyage ! Or, jusqu’à présent, seul le Lumix GH5 II disposait d’une telle nouveauté ! Désormais, le EOS R10 le propose aussi ! Avis aux amateurs de Vlog, vous allez pouvoir diffuser depuis n’importe où dans le monde !

appareil photo diffusion streaming en direct

À noter, pour les vidéastes plus avancés, il n’embarque pas de profil C-Log qui est apprécié pour l’étalonnage des couleurs en post-production.

En somme, voilà un appareil photo hybride séduisant pour la partie vidéo. Je retiens surtout la possibilité de diffuser de la vidéo en direct sur YouTube grâce à la seule connexion avec un téléphone. Il est clairement parmi les quelques uns à pouvoir faire cela. On voit bien ainsi qu’en vidéo, il est tout aussi axé voyage qu’en photo ! La possibilité de filmer en 4K 30 images par seconde est assez habituelle dans cette gamme de produit. Quant à la vidéo 4K 60 images par seconde, c’est aussi un point positif, si ce n’est le fort recadrage. Bref, c’est un hybride complet en vidéo pour ce tarif.

Disponibilité et prix du Canon EOS R10

Quant à son tarif, il est de 979€ nu. Si vous le prenez en kit avec le 18-45 mm, il coûtera alors 1099€. Enfin, en kit avec le 18-150 mm, son prix est de 1379€. Il sera disponible à compter du 27 Juillet 2022 et vous pouvez d’ores et déjà le précommander. Ainsi, on le trouve nu sur Fnac.com et Digit-Photo et sur Canon.fr. En kit avec le 18-45 mm, vous le trouverez sur Fnac.com et Canon.fr. Vous trouverez aussi un kit complet avec sac à dos, carte SD et batterie secondaire. Enfin, le meilleur kit est celui avec le 18-150 mm disponible sur Fnac.com, Digit-Photo ou encore Canon.fr. Vous aurez ainsi un objectif polyvalent, idéal pour le voyage !

Quel est mon avis sur ce Canon EOS R10 ?

À peine sorti, quel est mon avis sur ce nouvel hybride APS-C ? Je dois dire que je le trouve assez équilibré, tant dans sa prise en main que sa fiche technique ou encore son prix. Il est conforme à sa gamme de prix tout en proposant des fonctionnalités ou des performances dignes d’un boîtier plus haut de gamme.

Mon avis sur le Canon EOS R10 sur Youtube !

Un excellent rapport qualité/prix

J’aime son ergonomie robuste et sa poignée creusée. Je trouve son segment très intéressant car un débutant pourra le garder longuement comme appareil photo favori à mesure qu’il progresse ! Il fait le grand écart entre le débutant et l’amateur avancé, c’est un point très positif.

J’apprécie également son excellent autofocus qui le place parmi les meilleurs du marché. Il est rapide et précis en étant capable de détecter et suivre des sujets bien plus variés que les autres modèles à ce tarif. C’est là aussi un point très positif pour limiter les photos floues.

Par ailleurs, moi qui attache de l’importance à la cadence rafale, je la trouve très intéressante. Même si j’aurai voulu une mémoire tampon un peu plus véloce pour le raw.

À ce prix, c’est vraiment un hybride intéressant. Je lui reprocherais seulement l’absence de stabilisation ou encore qu’il ne soit pas résistant à la poussière et à l’humidité. Je trouve aussi que le recadrage en 4K 60 images par seconde est un point faible.

avis Canon EOS R10

Un choix idéal pour les détenteurs de reflex Canon

Finalement, c’est surtout sur l’objectif que se joue la différence. Les deux packs comportent des objectifs entrée de gamme (pour le moins cher) et moyen de gamme (pour le plus cher). On ne trouve pas comme sur le Fujifilm X-S10 de pack avec des objectifs haut de gamme comme le XF 18-55 mm f2.8-4.0 ou le XF 16-80 mm f4. C’est dommage ! D’ailleurs, la faiblesse, à ce jour, de ce modèle c’est sur le parc d’optiques existants. Il n’y a pas d’objectifs dédiés, à part des objectifs plein format en monture RF. Alors, bien sûr, on pourra trouver son bonheur mais c’est quand même moins fourni que sur Fujifilm ou Lumix. Bien sûr, je ne doute pas que Canon va sortir de nombreuses optiques à l’avenir.

C’est pourquoi ce Canon EOS R10 plaira avant tout aux détenteurs de reflex Canon APS-C qui voudraient changer pour l’hybride. Ils trouveront ici un boitier complet, fourni avec une bague d’adaptation qui le rend compatible avec leurs objectifs EF/EF-S.

L’appareil photo des débutants

Cet hybride ira aussi très bien aux voyageurs et débutants qui se contenteront dans un premier temps d’un seul objectif pour découvrir la photographie comme la vidéo. Il sera aussi intéressant pour les photographes de sport ou animalier qui ont un budget modéré.

En effet, il conviendra parfaitement à tous ceux qui veulent un appareil photo connecté, performant en photo et en vidéo, avec un autofocus très performant, tout en faisant attention à leur budget !

INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER PHOTO !

Bons plans, tests photo, conseils, comparatifs matériel photo… Ne ratez aucun de nos articles. Inscrivez vous à notre Newsletter Photo pour êtres informés de nos meilleurs articles Photo & Vidéo !

En bref

Canon nous propose ici un boîtier très intéressant qui plaira aux débutants ! Je trouve ses capacités pertinentes et évitera ainsi de changer trop vite d’appareil photo. En effet, à travers le blog ou les conseils d’achat, je vois trop souvent des amateurs passionnés, bridés par leur matériel. On a tous tendance à acheter un premier appareil photo peu cher pour découvrir la photo.

Sauf que souvent, on évolue et progresse très vite et alors on atteint les limites de son appareil. Là, avec son autofocus performant, sa bonne cadence rafale et surtout son beau capteur APS-C de 24 millions de pixels, je pense qu’il va falloir du temps pour se lasser de cet appareil photo. Il ne reste plus qu’à Canon de nous sortir de beaux objectifs pour profiter au maximum des avantages de l’hybride !

Nous ne sommes pas rémunérés pour rédiger nos articles. Nous proposons du contenu 100% indépendant, sans partenariat avec les marques et sans bandeaux publicitaires intrusifs. En contre-partie, cet article contient des liens affiliés. Pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité, vous pouvez cliquer sur les liens Amazon, Fnac.com ou Digit-Photo avant d’acheter. Cela ne vous coûtera pas plus cher mais permettra de nous soutenir dans la rédaction de contenu de qualité sur notre temps libre.

Article publié le 05 juin 2022 et régulièrement mis à jour depuis.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous autorisez l'enregistrement et l'utilisation de vos données de commentaire sur ce site.

3 commentaires

Chris 12 octobre 2022 - 18 h 51 min

Bonsoir… Désolé je suis complètement perdu..
Suite à votre article j’ai commencé a douter donc de cet appareil pour le Fujifilm xs-10 puis en fouillant j’ai vu qu’il y avait également le xt30 II.. du coup un concurrent en + . Dans le cas où le xs-10 était trop cher , lequel éventuellement choisir entre le canon EOS R10 et le xt30 II… Pas facile tous ces appareils , objectifs etc..

Répondre
Partons en Voyage 12 octobre 2022 - 20 h 39 min

Bonsoir Chris,

J’aurai tendance à conseiller Fujifilm pour la quantité du parc d’optiques qui est très conséquent et vous permettra d’évoluer 🙂

Mais tout dépend de vos attentes.

Pour informations, je donne des conseils d’achats personnalisés, étant submergée de questions au quotidien, je ne peux pas répondre à tout. Alors, n’hésitez pas à réserver un créneau avec moi et nous ferons le point sur vos besoins en fonction de votre budget 🙂

Bonne soirée,

Nadia.

Répondre
Chris 12 octobre 2022 - 23 h 27 min

Mentalement je commence à me faire à l’idée de me concentrer sur le Fuji à force.. A votre premier commentaire sur l’autre article je ne voyais pas trop pourquoi l’argument du parc optique, comme il y a quand meme chez Canon la possibilité d’utiliser ceux full frame . Puis pour mieux choisir entre les 2 et anticiper mes besoins j’ai regardé quel pourrait etre le futur objectif utile en grand angle (je pense m’orienter vers du paysage/coucher soleil/pose longue/astro) . Chez Canon il y a un RF16mm F2.8, pas mal.. mais on a vite fait le tour dans ce qui est faisable et abordable. Puis un peu par hasard sur des articles d’objectifs grands angles je tombe sur le Viltrox 13mm f1.4AF ou Samyang AF 12 mm f/2.. chacun pour moins de 500€, réunissant le grand angle ET grande ouverture mais aucun des 2 possibles sur un Canon. Tout ca pour dire que je comprends mieux votre argument, surtout que le X-S10 est stabilisé et là ou le R10 est meilleur (rafale et AF je crois) je ne pense pas en avoir réellement besoin à ce point.
Pas facile quand on se jette dans le milieu de se sortir de la tete que le mieux n’est pas forcement Canon/Nikon lol.
Tres bonne soirée 🙂

Répondre

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer, vous acceptez que nous en utilisions. Reportez-vous à la Politique de confidentialité relative aux cookies : Accepter En savoir plus