Olympus OM-1 (OM System) : notre avis sur cet expert photo & vidéo

par Partons en Voyage

Grande nouveauté ! OM System vient d’annoncer son premier appareil photo hybride depuis le rachat de la branche photo d’Olympus. Ainsi, on connaît tout du nouveau Olympus OM-1 dont la fiche technique s’avère très intéressante. Expert photo mais aussi expert vidéo, la marque embarque, pour la première fois, la C4K 60 images/seconde en 4:2:2 10 bits ! Il dispose également d’une cadence rafale incroyable. Il faut dire qu’il est doté d’un nouveau capteur empilé et rétroéclairé de 20 millions de pixels ainsi que d’un nouveau processeur. Alors, quelles sont ses caractéristiques techniques ? Quel date de disponibilité ? À quel prix est-il vendu ? Et surtout, quel est mon premier avis sur cet OM-1, en toute indépendance ? À qui s’adresse ce nouvel hybride de l’ère OM System ?

Olympus OM-1

Fiche technique du Olympus OM-1

  • Taille du capteur : Micro 4/3 (17,3 x 13,0 mm)
  • Capteur : Live Mos BSI
  • Pixels : 20 Millions
  • Poids : 599 grammes
  • Viseur : OUI
  • Stabilisation capteur : OUI (5 axes )
  • Ecran tactile : OUI
  • Tropicalisé : OUI
  • Ecran orientable : OUI
  • WIFI : OUI
  • Bluetooth : OUI
  • Système de mise au point : AF détection de contraste / AF à détection de phase

Ses fonctionnalités spécifiques

  • Image haute résolution : 50 Millions de Pixels (à main levée !) / 80 Millions de Pixels
  • Vidéo 4K/C4K 60 images par seconde 10 bits (en interne)
  • Vidéo Full HD 240 images/seconde
  • Focus Stacking
  • Détection et suivi : oeil et visage humain, mais aussi : Avions, Trains express, Oiseaux, Chats, Chiens, Formule 1, Hélicoptères, Motos, Voitures de course, Trains classiques, Locomotives à vapeur.

Un appareil photo robuste pour les baroudeurs

Dans la parfaite lignée des appareils photo Olympus précédents et particulièrement du OM-D E-M1 Mark III, ce tout nouveau boitier est un hybride expert idéal pour les voyageurs. En effet, il a tous les avantages de l’hybride dont le fait d’être un boitier peu lourd. Et comme son capteur est de taille micro 4/3, il a aussi des optiques de taille réduite. Mais surtout, dans la continuité de la marque Olympus, OM System nous propose ici un boitier conçu pour les baroudeurs, notamment dans sa construction. (Bien sûr, on peut aussi apprécier le confort d’utilisation de cet appareil tout en restant chez soi).

Concrètement, ce nouveau OM-1 pèse 599 grammes nu, avec batterie et cartes SD. Il pèse à peine 90 grammes de plus que son prédécesseur. Vu ses performances, on peut accepter cet embonpoint supplémentaire. Ce n’est pas l’appareil photo hybride le plus léger, quand on compare aux hybrides Fujifilm. Pour autant, son poids est modéré pour un hybride expert. Et surtout, les optiques micro 4/3 vous feront gagner du poids quand on compare avec des hybrides APS-C et plein format. Alors, si vous voulez voyager léger avec un appareil expert, capable de s’adapter à toutes les situations, voilà un excellent choix.

OM System OM-1

Une ergonomie toujours bien pensée

Mais au delà du poids, la prise en main est très importante. Et de ce point de vue, le Olympus OM-1 est un appareil photo à l’ergonomie bien pensée. Il dispose, tout d’abord, d’une poignée creusée, idéale pour une prise équilibrée. Grâce à cette bonne ergonomie, on peut fixer de gros télé-objectifs pour la photo de sport ou animalière et garder pourtant une très bonne prise en main pour photographier à main levée. Quand on photographie avec un Olympus 40-150 mm f2.8 Pro ou un Olympus 150-400 mm f4,5 TC 1,25 Pro, on est bien content d’avoir un boitier à l’ergonomie bien pensée. La compacité, c’est sympa mais dès que l’on fixe un télé-objectif, on se rend compte qu’on est limité dans sa pratique. Ici, il n’en est rien, il s’adapte à toutes les tailles d’optiques.

Boutons, molettes et raccourcis

Niveau molettes et boutons aussi, c’est bien pensé. Ainsi, sur le haut du boitier, à côté du déclencheur, on trouve le bouton REC et celui de l’exposition. Surtout, la molette des modes de prises de vue permet d’accéder rapidement aux réglages fondamentaux. Je dois ajouter aussi qu’elle est située à droite de la griffe du flash et personnellement, je trouve ça plus pratique que sur les appareils où elle est située à gauche.

À gauche justement, sur le haut du boitier, il y a le bouton ON/OFF mais surtout un bouton pour accéder à la rafale et vu les cadences rafales de cet OM-1, il vaut mieux l’avoir au bout des doigts. On trouve aussi un bouton AF et de la même manière, vu la précision de l’autofocus, c’est très important d’y avoir accès rapidement.

Olympus OM-1 prise en main

À l’arrière du boitier, c’est classique mais efficace ! Bouton AF-ON, AE-L, accès au menu, visualisation des photos, j’apprécie surtout la présence d’un joystick qui permet de choisir rapidement une mise au point précise. C’est le genre de petit plus qui fait de cet appareil un boitier expert très complet. Enfin, un des intérêts de ce boitier, c’est aussi la possibilité de créer les raccourcis vers les réglages de son choix. Cela permet d’être plus efficace dans sa prise de photos ou de vidéos.

Un excellent viseur et un écran orientable

En parlant de l’arrière du boitier, il faut évidemment évoquer le viseur. En effet, il est doté d’un nouveau viseur avec une meilleure définition. Il s’agit d’un viseur OLED de 5,76 Millions de points et un taux de rafraîchissement de 120 images/seconde. Moi qui possède un Lumix S1 avec la même définition de viseur, je ne peux que confirmer que cette définition apporte un vrai confort dans la prise de photo. Par ailleurs, OM Digital Solutions met en avant l’absence de BlackOut en rafale lors de la prise de photo au viseur.

définition viseur

Côté écran, c’est assez habituel et toujours parfait : on a un écran tactile et orientable. C’est à dire que l’on peut orienter l’écran vers soi pour du Face Caméra. De la même manière, cela permet d’orienter son écran pour des prises de photos avec des angles originaux. Personnellement, j’aime beaucoup les écrans orientables pour cette utilité.

En terme d’ergonomie, voilà un boitier avec une prise en main parfaite. De ce point de vue là, les boitiers Olympus experts sont toujours bien pensés. Et c’est donc une très bonne chose que quasiment rien n’ait été changé avec ce nouveau modèle.

écran tactile et orientable

Connectique et double emplacement pour cartes SD

Qui dit appareil photo expert, dit double emplacement pour carte SD. Concrètement, cela signifie que cet Olympus OM-1 dispose d’un double slot SD. Et c’est important de le préciser, les deux slots sont compatibles avec des cartes SD UHS-II qui sont des cartes avec une vitesse d’écriture plus rapide. Et vu la puissance de ce premier boitier OM System, il vaut mieux avoir des cartes SD qui suivent en terme de performance. Je vous rassure vous pouvez aussi insérer des cartes SD UHS-I mais vous ne bénéficierez pas des mêmes performances.

Par ailleurs, en terme de connectique, c’est aussi très complet. Il est doté d’un port USB-C, du Micro HDMI mais aussi d’une prise micro et d’une prise casque. En terme de connexion sans fil, on peut connecter l’appareil en bluetooth mais aussi en Wifi. Si vous voulez transférer vos photos sur votre téléphone, c’est une excellente solution.

Pour toutes ces raisons, c’est un appareil photo idéal pour voyager ! D’ailleurs, il vous suivra dans toutes les conditions météorologiques. En effet, il est résistant à la poussière et aux éclaboussures et peut être utilisé jusqu’à -10°C et jusqu’à 40°C. Je ne suis pas sûre que vous teniez aussi bien que lui sous de telles températures.

OM-System OM-1 avis ergonomie

Une excellente autonomie

Enfin, son autonomie est également excellente. Grâce à sa nouvelle batterie, lithium-ion BLX-1, son autonomie est de 520 photos et jusqu’à 1100 photos si vous utilisez le mode économie d’énergie. En vidéo, vous pourrez tenir 140 minutes avec la même batterie. Vous trouverez aussi un grip compatible déjà disponible.

En résumé, point de vue ergonomie, prise en main et robustesse, j’ai envie de dire, c’est du solide ! Ce nouveau Olympus OM-1 ne déroge pas aux qualités de ses prédécesseurs. La prise en main est équilibrée pour s’adapter à toutes les tailles d’objectifs. Les boutons et molettes sont aussi bien placés pour effectuer ses réglages facilement. Enfin, le viseur a une excellente définition et l’écran est orientable. Enfin, c’est du très complet en terme de connectique et son autonomie est bonne pour un hybride. Bref, je ne lui vois aucun défaut sur l’ergonomie.

OM System OM-1 : un hybride micro 4/3 complet et innovant

Mais bien sûr, il n’y a pas que l’emballage qui compte. Le plus important, c’est ce qu’il y a dedans ! Et de ce point de vue là, l’Olympus OM-1 apporte beaucoup de nouveautés et de très belles performances.

Nouveau capteur et nouveau processeur

Comme tous les Olympus, ce boitier est doté d’un capteur micro 4/3 de 20 Millions de pixels. L’intérêt du micro 4/3 c’est d’avoir des boitiers et surtout des optiques au poids modéré. Ainsi, on trouve des télé-objectifs dans des gabarits bien plus réduit que sur un capteur plein format. En plus, la quantité d’objectifs micro 4/3 compatible est importante, cela permet d’avoir énormément de choix pour trouver la bonne optique en fonction de votre budget et de votre pratique.

Mais ici, vous ne retrouverez pas le capteur Live Mos 20 Millions de pixels habituel. Car le OM System OM-1 dispose d’un capteur rétroéclairé et empilé de 20 Millions de pixels. Ce nouveau capteur permet une vitesse de prise de vue plus rapide et une vitesse de captation également plus rapide. Il ne faut pas oublier non plus qu’il permettra d’obtenir une meilleure plage dynamique.

capteur micro 4/3 rétroéclairé et empilé

Le processeur aussi est nouveau et plus rapide. Il s’agit d’un processeur TruePic X qui offre de meilleures performances et particulièrement un autofocus bien plus rapide grâce à une puissance de calcul 60 fois plus importante ! Ce nouveau processeur permet d’exécuter de nouveaux algorithme aux résultats plus précis. Le traitement des images est également beaucoup plus efficace.

Un autofocus ultra précis et performant

Et justement, la mise au point automatique c’est un des très gros points forts de ce modèle. Il est doté d’un système d’autofocus à détection de phase de 1053 points qui couvre 100% de l’écran. Cet Olympus OM-1 dispose d’une des meilleure couverture du marché, rien que ça. Concrètement, la détection comme le suivi des sujets est largement amélioré.

Ainsi, l’OM System OM-1 est capable de détecter et suivre les humains (oeil, visage, corps) évidemment mais aussi et surtout les avions, les trains, les voitures, les hélicoptères, les motos, les voitures de course, les chats, les chiens, les oiseaux et les animaux en général. Et cela, il le fait autant en photo qu’en vidéo. C’est clairement une des caractéristiques majeures de ce boitier et qui en fait tout son intérêt ! Cet OM-1 se rapproche des hybrides les plus haut de gamme comme le Canon EOS R3 ou le Nikon Z9.

autofocus Olympus OM-1

Un tel niveau de précision dans la mise au point automatique, c’est la certitude de toujours revenir avec des photos de son sujet nette. Jamais oh grand jamais votre créativité ne sera limitée par une mise au point trop lente ou qui n’accroche pas votre sujet. Et cela, en photo mais aussi en vidéo pour revenir avec de superbes images. Pour aller plus loin et se concentrer sur l’essentiel dans sa prise de vue, cet autofocus rapide et précis est un point important.

Une stabilisation 5 axes parmi les plus efficaces

En parlant de photos nettes, le Olympus OM-1 dispose également d’une des meilleures stabilisations 5 axes du marché. En effet, la stabilisation capteur est de 7,5 Stops. De plus, OM Digital Solution met en avant une stabilisation pouvant aller jusqu’à 8 Stops en cas de double stabilisation (optique + capteur).

Ceci étant dit, à quoi sert la stabilisation 5 axes ? Cela permet d’éviter les flous de bougé en photo comme en vidéo. Sur le terrain, la stabilisation capteur permet de photographier à main levée avec des temps de poses plus longs. Vous n’aurez ainsi que rarement besoin de vous encombrer d’un trépied. Quand on veut voyager léger, c’est un avantage non négligeable. De même, la stabilisation 5 axes est un vrai outil pour photographier à main levée avec des télé-objectifs. Si vous aimez la photo animalière ou de sport et que vous en avez marre de porter du matériel lourd, je suis sûre que le Olympus OM-1 va vous intéresser.

OM System OM-1 avis
© Olympus

Olympus OM-1 : idéal pour voyager

En vidéo aussi, la stabilisation capteur est importante. En effet, cela permet de filmer à main levée sans avoir de tremblement disgracieux à l’image. Et vu les capacités vidéos de ce boitier, cette excellente stabilisation est une très bonne chose. C’est aussi pour cela que cet appareil photo hybride est idéal pour voyager ! Rarement besoin de trépied, rarement de stabilisateur, on peut l’emmener partout avec soi pour photographier comme pour filmer sans s’encombrer. Si comme moi, vous aimez la randonnée, vous serez contents de ne pas avoir besoin de tout ce matériel lourd. Finalement, il n’y a que pour les photos de nuit que j’emmène le trépied dans ma valise.

Son autofocus ultra précis et performant fait de ce boitier un des meilleurs experts du marché. Il faut dire qu’il est doté d’un capteur rétroéclairé et empilé ainsi que d’un nouveau processeur pour une meilleure vitesse de prise de vue. Il ne faudrait pas non plus oublier la stabilisation capteur qui participe aux excellentes performances de cet appareil. Bref, ce boitier c’est du très lourd, sauf le poids !

Olympus OM-1 : un expert en photo

Au delà de sa fiche technique générale que l’on vient d’évoquer, voilà un appareil taillé pour la photo. Même si c’est assez habituel pour un boitier haut de gamme Olympus, il y a fort à dire sur ce sujet. Bien sûr, je ne vais pas revenir sur son autofocus ultra rapide et précis qui permet une détection et un suivi de divers sujets pour une prise de photo optimale. De plus, la stabilisation 5 axes vous permettra de prendre des photos nettes à main levée, que ce soit en pose longue, comme avec des télé-objectifs.

Mode haute résolution 80 Millions de pixels

Un des points fort de cet appareil photo, c’est aussi son mode haute résolution. Grâce à ce mode, vous pourrez augmenter le nombre de pixels sur vos photos. En effet, vous allez photographier jusqu’à 80 Millions de pixels avec. Pour cela, il faudra vous mettre sur trépied car la stabilisation 5 axes sera coupée. Mais, ce que j’apprécie le plus dans ce mode, c’est la possibilité de photographier en 50 Millions de pixels à main levée.

Dans ce cas là, pas besoin de trépied et pourtant on peut quand même passer de 20 Millions de pixels à 50 Millions de pixels. Pour ma part, j’aime beaucoup ce mode haute résolution sur mes appareils photo Lumix. J’apprécie particulièrement cette fonctionnalité pour photographier la lune et zoomer ensuite dans l’image. L’avantage c’est que même en recadrant, je garde un nombre suffisant de pixels. De même, si vous avez un zoom un peu court pour photographier un sujet au loin, vous pouvez vous mettre en haute résolution pour recadrer plus tard dans l’image. Bon, ça ne vaut pas une photo prise avec le bon zoom mais ça dépanne !

qualité image OM-System OM-1
© Olympus

Cadence rafale de 120 images/seconde avec le Olympus OM-1

Mais pour moi, le véritable tour de force de cet Olympus OM-1 tient dans sa cadence rafale. Et vu les performances et la précision de l’autofocus, c’est avec beaucoup de logique que la rafale est aussi puissante. En effet, il est capable de photographier avec une cadence rafale de 120 images/seconde en AF-S et de 50 images/seconde en AF-C en utilisant l’obturateur mécanique. Une telle cadence rafale c’est assez incroyable et il dépasse sur ce point le Lumix G9 que je trouve déjà très bon en rafale. Par ailleurs, la marque met en avant l’absence de blackout lors des prises de vue en rafale au viseur.

Une bonne mémoire tampon

Pour autant, la cadence rafale ne fait pas tout : la mémoire tampon aussi est très importante. Il s’agit du nombre de photos en rafale en continu qu’il est possible de prendre, le temps que les photos soient écrites sur la carte SD. Si la capacité de cette mémoire est trop faible, alors vous ne pourrez pas déclencher votre prise de vue en rafale tant que les images précédentes ne sont pas encore écrites sur la carte. Or, ici, la mémoire tampon est de 92 RAW lorsqu’on est dans une cadence de 120 images/seconde. En comparaison, sur mon Lumix G9, vieux de quatre ans, la mémoire tampon est de 60 RAW. Par contre, sur le Lumix GH5 Mark II, qui est bien plus récent, on est à 108 RAW mais sa cadence rafale est limitée à 12 images/seconde (et oui, c’est un boitier plutôt vidéo que photo, pour cette raison, notamment).

qualité image Olympus OM-1
© Olympus

Pour la pratique photo, voilà un boitier qui est hyper complet ! C’est ce qui explique sa dénomination d’appareil photo expert ! Mode haute résolution, Focus Stacking, Bracketing ou encore Live View Composite…sont autant de fonctionnalités qui facilitent la prise de photos et auxquelles on devient vite accro. On trouve aussi une aide à la mise au point sur les étoiles ! Avis aux amateurs d’astrophoto ! Personnellement, j’apprécie surtout sa cadence rafale ainsi que son buffer. En effet, tant pour la photo animalière que de portrait, je regarde toujours avec une grande attention la rafale ainsi que la mémoire tampon. Et je dois dire que de ce point de vue, le Olympus OM-1 est excellent !

Olympus OM-1 : expert en vidéo aussi

Une fois n’est pas coutume, je vais m’étendre longuement sur la partie fiche technique vidéo d’un appareil photo Olympus. Car non seulement c’est un expert en photo mais aussi en vidéo. Voilà un nouvel hybride qui permet de filmer avec des formats d’enregistrements nécessaires aux professionnels ! À commencer par l’absence de limite de temps d’enregistrement. Vous pouvez filmer en continu sans limite, si ce n’est celle de la batterie. Si on compare avec le Lumix G9, je suis limitée à 10 minutes d’enregistrement en continu quand je filme en 4K 60 images/seconde. Finalement, cet Olympus OM-1 se rapproche plutôt d’un Lumix GH5 Mark II sur la partie vidéo.

Olympus OM-1 : capable de filmer en C4K 60 images/seconde 10 bits

Plus concrètement, en terme de cadence d’images et qualité d’enregistrement, ce nouvel hybride est hyper complet. Évidemment, on peut filmer en 4K jusqu’à 60 images/seconde. Ça, c’est une grande nouveauté. On peut filmer en 4:2:2 10 bits en interne, pour une meilleure richesse des couleurs. Il dispose aussi de la C4K, la 4K Cinéma. Ainsi, on peut filmer en C4K 60 images/seconde en 4:2:2 10 bits en interne. Ça aussi, c’est nouveau ! Pour rappel, la cadence de 60 images/seconde, vous assurera des vidéos plus fluides, notamment avec des sujets en mouvement. Bref, en vidéo, ce OM-1 se rapproche vraiment du Lumix GH5 mark II. Par contre, le Lumix GH6 à venir reste au dessus avec la 4K 120 images/seconde ou encore la 5,7K en 60 images/seconde.

Autre grande nouveauté, c’est la possibilité de filmer au format Apple ProRes RAW en 4:2:2 12 bits quand on branche un moniteur externe compatible via HDMI. Bref, en vidéo, cet Olympus est vraiment abouti.

qualité vidéo avis
© Olympus

Full HD 240 images/seconde

Côté prise de vidéo ralenti, il est aussi possible de filmer en Full HD 240 images/seconde. Enfin, on trouve également les formats vidéos HLG (HDR compatible SDR) ou V-Log (OM Log) pour régler la colorimétrie en post-traitement.

Voilà pourquoi c’est un hybride autant expert en photo qu’en vidéo. Et de ce point de vue là, Olympus avait du « retard » car la majorité de ses boitiers étaient plutôt taillés pour la photo. Désormais, OM System dispose d’un boitier autant complet en photo qu’en vidéo. Pas de limite d’enregistrement, C4K 60 images par seconde en 4:2:2 10 bits, Apple ProRes RAW via HDMI, Full HD 240 images/seconde. Il joue dans la même cour qu’un Lumix GH5 mark II ou qu’un Fujifilm X-T4. Seul le Lumix GH6 propose une fiche technique plus avancée en vidéo, en terme de qualité d’enregistrement.

Disponibilité et prix du OM System OM-1

Mais bien sûr, le nerf de la guerre, c’est le budget ! Combien coûte le Olympus OM-1 ? Son prix est de 2199€ nu. Il sera disponible à compter du 7 mars 2022. Mais vous pouvez d’ores et déjà le commander sur Amazon, Fnac.com, Digit-Photo ou encore Miss Numérique. Par ailleurs, on le trouve en pack avec le nouvel objectif Olympus 12-40 mm f2.8 Pro II. Dans ce cas là, son prix est de 2799€. Il sera aussi disponible à compter du 7 mars 2022. Et vous pouvez déjà le commander sur Amazon, Fnac.com, Digit-Photo ou encore Miss Numérique.

Ma vidéo sur l’actualité Olympus

À qui s’adresse le Olympus OM-1 ?

Maintenant que vous en savez plus sur ce nouvel appareil photo, est-il fait pour vous ? Je vais vous partager mon avis sur cet Olympus OM-1 ainsi que sa cible.

De mon point de vue, il s’adresse, pour commencer, aux photographes et vidéastes nomades, ceux qui voyagent beaucoup. C’est d’autant plus vrai si vos aventures se passent plutôt à pied. Pour randonnée en montagne, en hiver comme en été, voilà un excellent choix. En effet, vous aurez un boitier capable de vous suivre partout et de tout faire ! Polyvalent en photo comme en vidéo, cela permet de partir avec un seul boitier ! Avec son gabarit bien pensé, il s’adapte à toutes les pratiques ! On peut lui fixer facilement l’objectif aussi qualitatif que polyvalent qu’est le Olympus 12-100 mm f4. On peut aussi lui fixer de plus gros zoom tel un Olympus 100-400 mm f5-6.3 sans crainte d’une prise déséquilibrée. Pour autant, il ne sera pas ridicule avec une petite optique comme le Olympus 75 mm f1.8. Bref, l’adaptation est vraiment un des qualitatifs que je donnerais à cet appareil.

Olympus OM-1 photo de voyage
© Olympus

Sport automobile, portrait, animalier : il peut tout faire

En terme de pratique, il intéressera autant les photographes que les vidéastes et si vous faites des deux, il vous comblera. Quant à son autofocus précis, il lui permet d’intéresser ceux qui pratiques le portrait comme la photo/vidéo d’aviation ou encore de sport automobile. De la même manière, si votre thématique c’est le sport en général ou l’animalier, vous trouverez ici un appareil qui s’adapte parfaitement à votre pratique. Bref, pour les touche à tout, comme moi, c’est donc un modèle très intéressant.

INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER PHOTO !

Bons plans, tests photo, conseils, comparatifs matériel photo… Ne ratez aucun de nos articles. Inscrivez vous à notre Newsletter Photo pour êtres informés de nos meilleurs articles Photo & Vidéo !

OM System OM-1: notre avis, en bref

Même si je ne joue pas le jeu de ces guerres de marques et de taille de capteur, force est de constater que le micro 4/3 n’a pas dit son dernier mot ! Cette taille de capteur présente encore de nombreux avantages comme celui d’apporter une solution compacte et légère pour les photographes et les vidéastes. Car le Olympus OM-1 est tout d’abord un hybride léger pour des performances qui envoient du lourd. Le micro 4/3 permet de lui fixer des optiques au gabarit modéré ! C’est idéal pour voyager, notamment.

Un hybride dans le coup

C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que j’accueille ce nouvel appareil photo qui est un modèle abouti. OM System rattrape ainsi Lumix qui avait sorti la 4K 60 fps dès 2017. Pour autant, cet OM-1 se place au même niveau que le Lumix GH5 Mark II sorti en 2021. C’est donc un boitier à la page que propose OM-System. J’apprécie vraiment le côté baroudeur et polyvalent de ce nouvel hybride car il répond aux exigences des voyageurs ainsi que des vidéastes et des photographes actuellement. En plus, quand on connaît la qualité des optiques Olympus, surtout la gamme Pro, on ne peut qu’être positif sur la qualité d’image que permettra d’obtenir cet appareil. Finalement, ce Olympus réunit en un seul boitier le meilleure de la gamme GH ainsi que la gamme G de Lumix avec en prime, un autofocus ultra précis.

Nous ne sommes pas rémunérés pour rédiger nos articles. Nous proposons du contenu 100% indépendant, sans partenariat avec les marques et sans bandeaux publicitaires intrusifs. En contre-partie, cet article contient des liens affiliés. Pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité, vous pouvez cliquer sur les liens Amazon, Fnac.com ou Digit-Photo avant d’acheter. Cela ne vous coûtera pas plus cher mais permettra de nous soutenir dans la rédaction de contenu de qualité sur notre temps libre.

Article publié initialement le 20 février 2022 et régulièrement mis à jour depuis.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous autorisez l'enregistrement et l'utilisation de vos données de commentaire sur ce site.

4 commentaires

David D 20 février 2022 - 12 h 50 min

Merci, très intéressant … cela reste à confirmer par un test terrain.
En plein choix j’avais mis de côté le format 4/3 … car ayant peur de la montée en iso + un G9 certes très bon mais datant de 2017 et aussi gros qu’un S5
Je regardais pour un XT-4 + 16/80 … ou un S5 + 24/105
Le plein format coûte encore cher, surtout côté objectif si on veut porter loin

Cet appareil … à un prix pas donné tout de même, pourrait être au final une alternative pour moi, à condition d’aller chercher des optiques 2.8 pour compenser la taille du capteur. Il me faut regarder les optiques 4/3, mais le 12/40 ici n’est pas assez polyvalent à mon goût … peut être un 12/100 ?

Reste la question de l’avenir du 4/3 … n’est-ce pas un dernier barouf d’honneur de OM System ? Panasonic va t-il réagir avec un remplaçant de son G9 ?

Dîtes moi si je dis des bêtises 🙂 ou raisonne mal (je pars d’un Pentax K5 + un TZ200)

Répondre
Partons en Voyage 20 février 2022 - 19 h 16 min

Bonsoir David,

Je vote pour le Lumix S5 + S 24-105 mm f4 😀 je suis fan de ce duo mais bien sûr, tout dépend des besoins (et du budget aussi)

Je crois que vous avez enterré le micro 4/3 trop vite ! Je plaisante 🙂

Nul n’est devin mais qu’importe l’avenir du micro 4/3, nos boitiers fonctionnent toujours ! J’ai depuis sa sortie (en 2018 !) le Lumix G9 et il est toujours très bien.

Moi, je pense qu’il y aura un remplaçant au G9, peut-être en fin d’année ! Il faut être patient !

En ce qui concerne ce OM-1, je le trouve chouette mais j’attends de voir la sortie du GH6 :p

J’en profite pour vous partager l’adresse de notre blog dédié à Lumix : http://www.blog-photo-lumix.com

Bonne soirée,

Nadia.

Et je précise que vous pouvez soutenir notre blog 100% indépendant, sans partenariat avec les marques, en achetant directement via nos liens. Il vous suffit de cliquer sur le vendeur qui vous intéresse juste avant d’acheter. Ça ne vous coute rien mais ce simple geste nous soutient ! Cela nous permet de rédiger des articles de qualités et sincères sur notre temps libre.

Répondre
Pierre GABRIELE 20 février 2022 - 11 h 33 min

Bonjour, et merci pour ce survol de ce nouveau boitier (déjà en pré-commande…).
Il coche quelques cases manquantes chez Lumix et Olympus, comme la qualité du viseur pour Olympus, l’autofocus et le suivi des sujets mobiles pour Lumix. Bref cela me fait basculer du G9 à l’OM1 qui sera en parfait adéquation avec mes optiques uniquement Olympus. Rien à reprocher au G9 qui a parfaitement fonctionné sur ces dernières années avec zéro problème de fonctionnement.

Répondre
Partons en Voyage 20 février 2022 - 19 h 20 min

Bonsoir Pierre,

Vu votre pratique, je comprend tout à fait votre bascule vers le OM-1 ! Vous êtes typiquement la cible de ce genre de boitier 🙂 Et comme vous avez déjà de très belles optiques !

Il nous aura rendu de fiers services ce Lumix G9 ! Pour ma part, il me sert toujours bien que vieux de 4 ans et je crois qu’il ira à mon fils pour ses premiers apprentissages lol !

Bonne soirée,

Nadia.

Et je précise que vous pouvez soutenir notre blog 100% indépendant, sans partenariat avec les marques, en achetant directement via nos liens. Il vous suffit de cliquer sur le vendeur qui vous intéresse juste avant d’acheter. Ça ne vous coute rien mais ce simple geste nous soutient ! Cela nous permet de rédiger des articles de qualités et sincères sur notre temps libre.

Répondre

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer, vous acceptez que nous en utilisions. Reportez-vous à la Politique de confidentialité relative aux cookies : Accepter En savoir plus