Fujifilm X-H2 : (r)évolution 8K & vitesse incroyable

par Partons en Voyage

Coup de tonnerre ! La vidéo 8K est désormais disponible chez Fuji ! Le tout nouveau Fujifilm X-H2 est le premier hybride APS-C capable de filmer dans une telle qualité d’enregistrement vidéo, pour un prix bien plus abordable que ses concurrents sur plein format ! Mais n’imaginez pas que cet hybride ne concerne que les vidéastes. Les photographes aussi en auront pour leur argent, notamment avec une vitesse d’obturation de 1/180 000… Incroyable ! Autofocus performant, stabilisation 5 axes excellente, bonne cadence rafale… C’est un boitier ultra complet pour un excellent rapport qualité/prix. Voyons donc de plus près mon avis au sujet du Fuji X-H2 ainsi que son prix à la lumière de sa fiche technique.

Fujifilm X-H2

Fiche technique du Fujifilm X-H2

  • Taille du capteur : APS-C (23,5 mm x 15,7 mm)
  • Capteur : X-Trans CMOS 5 rétro-éclairé
  • Pixels : 40 MP
  • Poids : 660 grammes
  • Viseur : OUI
  • Stabilisation 5 axes : OUI
  • Ecran tactile : OUI
  • Taille écran : 7,6 cm
  • Ecran orientable : OUI
  • WIFI : OUI
  • Flash : externe
  • Système de mise au point : AF à détection de phase

Fonctionnalités spécifiques

  • Vidéo 8K 30 images par seconde
  • Vidéo 4K 60 images par seconde (avec léger crop)
  • 4K Cinéma jusqu’à 30 images par seconde
  • Vidéo 6,2K
  • Full HD jusqu’à 240 images par seconde
  • Apple Pro Res en interne
  • Profil F-Log
  • AF humain (visage, oeil), animaux, oiseaux, voitures, motos, vélos, trains, avions.
  • Rafale 15 images par seconde (obturateur mécanique)
  • Mode Photo Haute résolution de 160 Millions de pixels
  • Vitesse d’obturation 1/180 000

Prise en main du Fujifilm X-H2

Je vais commencer cette revue du Fuji X-H2 par son ergonomie qui impacte directement la prise en main au sens propre du terme. Il dispose exactement de la même ergonomie que le X-H2s et pour ma part, j’adore. Je suis le genre de photographe qui aime avoir un boitier robuste en main avec une prise équilibrée. Aussi, le style de ce nouveau boitier me plaît beaucoup et bien plus que celui du X-T4 dont j’ai eu le modèle précédent. En vidéo, c’est pareil, une bonne prise en main facilite la prise de vidéo à main levée.

Fujifilm X-H2 prise en main

Poignée creusée pour une prise assurée

Ainsi, j’ai immédiatement repéré la poignée très creusée qui assure une bonne prise en main, quelque soit la taille et le poids de l’objectif qu’on fixe sur cet appareil. C’est une très bonne chose car la X-Mount compte de très nombreux objectifs compatibles et notamment de très beaux télé-objectifs. Dès le départ, je vois donc d’un bon oeil cet ergonomie qui n’est pas la plus habituelle chez Fuji.

Un poids modéré pour un boitier de cette trempe

Son poids est de 660 grammes et de ce point de vue, quand on voit toutes les fonctionnalités et les performances de ce boitier, je trouve que ce poids est modéré. On est loin des 825 grammes de mon Lumix GH6 qui possède un plus petit capteur et des performances moindres ! Etant donné que le poids est un critère qui revient souvent, c’est sûrement un point qui sera apprécié.

Évidemment, j’imagine que les clients historiques de Fuji, qui viennent de la lignée des X-T, seront déroutés par ce style qui ressemble plus à un boitier Canon ou Lumix qu’à un Fujifilm. C’est d’autant plus vrai que le Fujifilm X-H2 ne possède plus de molettes qui rappellent l’argentique mais une molette « modes de prise de vue ».

Fuji X-H2 poids

Nouvelle molette modes de prise de vue

Personnellement, je trouve l’ajout d’une molette de modes de prise de vue comme un point très positif. Ainsi, on peut passer très facilement du mode A, S ou M et même choisir le mode dédié à la vidéo. Après différentes utilisations, en voyage comme au quotidien, je garde une préférence pour une molette des modes de prise de vue plutôt que le style argentique. C’est moins clinquant mais c’est plus pratique.

En plus, sur cette molette, on peut créer 7 profils personnalisés. Quand on voit les capacités en vidéo et les différentes cadences et qualités disponibles pour ce boitier, les profils personnalisés sont loin d’être anecdotiques ! Il n’y a rien de mieux pour accéder rapidement à ses configurations favorites.

Fujifilm X-H2 avis

Un écran secondaire pour les photographes

À noter, le Fujifilm X-H2 possède un écran secondaire sur le haut du boitier. On trouve, à côté, le déclencheur, le bouton des ISO, de la balance des blancs et un raccourci supplémentaire. Il ne faudrait pas non plus oublier le bouton REC que je trouve un peu petit vu l’orientation vidéo de cet hybride. Mais là, je chipote !

À l’avant du boitier, autre détail que j’apprécie beaucoup, il y a deux boutons raccourcis. Ainsi, vous pourrez personnaliser votre boitier pour accéder à vos réglages préférés rapidement.

Fuji X-H2 ergonomie

À l’arrière, c’est simple mais efficace. Avec le Fuji X-H2, vous ne risquez pas d’appuyer sur un bouton par erreur. Vous avez l’accès au menu, au menu rapide et un joystick. Le bouton MENU est encadré de quatre boutons pour accéder rapidement à des paramètres. Et, bien sûr, on a aussi un bouton AF-ON ainsi que AEL. C’est épuré et très complet.

Excellent viseur et écran orientable

Classiquement pour un appareil photo de cette trempe, il possède un viseur électronique. Et ce viseur est d’une excellente résolution pour un grand confort de prise de vue. Il s’agit d’un viseur OLED de 5,76 millions de points parmi les meilleurs du marché. C’est une résolution que je possédais sur mon Lumix S1. Aussi, je peux dire qu’une telle résolution offre un vrai confort d’utilisation.

Fujifilm X-H2 viseur

Quant à l’écran il répond à toutes les exigences du moment, surtout pour un appareil photo à ce tarif. Ainsi, l’écran est tactile. Et surtout, il est orientable ! Les vidéastes pourront l’orienter sur le côté pour une meilleure visibilité. Les photographes pourront en faire de même pour choisir des angles de vue plus originaux. Par ailleurs, on peut orienter l’écran vers soi pour de la vidéo type Vlog… Bon ce n’est pas vraiment la cible du X-H2. Mais si vous êtes amené à vous filmer seul en face caméra, vous pourrez vérifier votre cadrage. L’écran orientable n’est donc pas un outil anecdotique.

Un ventilateur amovible en option

Gardez un boitier au poids modéré qui possède de telles performances est un vrai défi pour les constructeurs d’appareils photo. Pour y parvenir, le Fujifilm X-H2 dispose d’un système de ventilation. Il a donc un ventilateur tout comme sur le Lumix GH6 qui m’a permis de tourner mes vidéos YouTube tout l’été, sereinement, en dépit des très fortes chaleurs. La différence ici est que ce ventilateur est amovible et optionnel ! La présence d’un ventilateur est là pour éviter que l’appareil photo ne chauffe lors des enregistrements vidéos. On se souvient tous du Canon EOS R5 qui lançait la vidéo 8K en grande pompe et qui a été décrié car il surchauffait. Pour éviter un tel désagrément, Fuji a donc ajouter cette option qui vous permet de filmer en 8K sans risques.

Fujifilm X-H2 ventilateur

Double emplacement pour le stockage, sortie HDMI… une connectique très classique

Côté connectique, le Fujifilm X-H2 dispose de deux emplacements pour carte SD. Le premier slot est compatible avec les cartes CF express de type B ! Et il vous faudra impérativement ce type de carte si vous voulez filmer en Apple ProRes en interne. Quant au deuxième slot, il est compatible avec les cartes SD UHS-II.  C’est la configuration nécessaire pour profiter dignement des capacités d’un tel appareil photo.

Pour être complète sur la connectique, je vous précise qu’il dispose d’une sortie USB-C, une sortie HDMI, une prise micro ou encore une prise casque.

sortie HDMI

Une bonne autonomie

La batterie compatible est la même que le X-H2s et promet de très belles performances. Ainsi, son autonomie annoncée est de 540 images et même 680 avec le mode économie d’énergie.

Enfin, et ce n’est pas un détail, il est résistant à la poussière et à l’humidité. Si vous lui fixez une optique également tropicalisée, alors vous ne serez pas inquiété par la météo.

Fujifilm X-H2 : nouveau capteur et performance

Mais le plus important, au delà de l’enveloppe, c’est ce qu’il y a à l’intérieur ! De ce point de vue, le Fujifilm X-H2 embarque un capteur APS-C, du grand classique car c’est le capteur phare de la marque. La grande nouveauté, c’est du côté de la résolution. Exit les 26 Millions de pixels, Hello les 40 Millions de pixels, voilà un capteur haute résolution ! C’est une grande première sur APS-C où seul le Canon EOS R7 atteint les 32 Millions de pixels.

Premier capteur APS-C de 40 Millions de pixels

Aussi, le Fujifilm X-H2 embarque un capteur APS-C. C’est une taille de capteur très appréciée car il a l’avantage de permettre une bonne qualité d’image, une belle profondeur de champ tout en conservant une taille d’objectif raisonnable. Le prix aussi est contenu ! Quand en plus, on choisit un boitier Fujifilm, on a une superbe qualité d’image et un grand choix d’optiques avec une très belle construction. Bref, l’hybride APS-C Fujifilm, c’est toujours un excellent choix.

Et grande première ici, ce capteur a une définition de 40 Millions de pixels. C’est le premier hybride APS-C avec un capteur haute résolution. Une jolie prouesse que nous offre Fuji !

capteur APS-C haute résolution
©  Fujifilm

Un capteur haute définition

Concrètement, avec une telle taille de capteur, on a, tout d’abord, une plus grande taille d’image. Jusqu’à présent, chez Fujifilm, le maximum était de 26 Millions de pixels. Personnellement, j’avais goûté aux 32 Millions de pixels avec le Canon EOS M6 mark II. Quel plaisir d’afficher ses images dans une très grande résolution. C’est d’autant plus vrai si vous possédez un bel écran de télévision ou d’ordinateur.

Une telle taille de capteur, vous permet aussi d’effectuer des tirages photos plus grands. Ainsi, vous pourrez développer vos photos dans des tailles au delà du A2. Outre les tirages, une telle résolution de capteur, vous permet, de recadrer dans l’image tout en gardant une taille de photos intéressante. Typiquement, c’est le genre de taille de capteur qui intéressera les photographes animaliers. En effet, même avec le plus puissant des zooms, on ne peut pas toujours cadrer en gros plan comme on le souhaite devant un animal sauvage. Là, avec 40 Millions de pixels, on peut tout à fait recadrer à postériori.

photo macro Fujifilm X-H2
©  Fujifilm

Zoom numérique x2

En vidéo, de la même manière, quand on filme en 4K, on peut alors activer un zoom numérique x2. Ainsi, au lieu d’être à 120 mm, vous pourrez filmer comme si vous étiez à 240 mm. Avec une telle fonction, votre zoom deviendra d’autant plus polyvalent en vous permettant d’alterner plus facilement les cadrages.

Autofocus ultra performant et précis

À côté de ce capteur haute résolution, Fujifilm nous sort un X-H2 avec des capacités bluffantes en terme d’autofocus en photo comme en vidéo. Or, depuis quelques années, les capacités en mise au point automatique des appareils photo sont scrutées. C’est LE critère sur lequel les constructeurs ne peuvent pas faillir. Pourquoi ? Parce que la mise au point automatique permet d’atténuer les risques de photos floues, notamment sur des sujets en mouvements. Sportifs, animaux, enfants,…voilà autant de sujets qui mettent en difficulté le photographe et le vidéaste.

mise au point automatique avis
©  Fujifilm

Un bon autofocus permet alors de les capter avec plus d’aisance. Ainsi, le Fujifilm X-H2 possède un autofocus à détection de phase. C’est le mode d’autofocus reconnu comme le plus performant à ce jour. Il est d’ailleurs excellent en basse lumière car il est capable de détection jusqu’à – 7 IL.

En terme de sujet qu’il est capable de détecter, il peut reconnaître un humain (visage, oeil), les animaux, les oiseaux, les voitures, les motos, les avions, les trains ainsi que les vélos. À ce jour, le Fujifilm X-H2 possède un des autofocus les plus précis. Surtout à ce prix où seul le Canon EOS R7 fait aussi bien pour moins cher mais avec des performances moindres sur d’autres aspects. Bref, c’est un excellent autofocus qu’on aura ici, bien que le X-H2s soit encore plus performant.

Fujifilm X-H2 vs X-H2s vs X-T4
©  Fujifilm

Une stabilisation parmi les meilleures

Il y a quatre ans, lorsque j’ai acheté mon premier hybride Fujifilm, le X-T3, si c’était déjà un bel appareil photo hybride tant en photo qu’en vidéo, il lui manquait quelque chose de fondamental : la stabilisation 5 axes. Moi qui venait d’un Lumix G9 dont la stabilisation est bonne, je me revois filmer avec difficulté avec ce boitier non stabilisé. Je ne suis pas la plus forte pour filmer à main levée, surtout avec un bel objectif comme le XF 16-55 mm f2.8 qui n’est pas non plus stabilisé.

Stabilisation 5 axes de 7 Stops

Alors, quand je lis que le Fujifilm X-H2 est doté d’une stabilisation 5 axes et que cette stabilisation est de 7 IL, je mesure les progrès effectués par ce constructeur en si peu de temps. Aujourd’hui, un tel niveau de stabilisation est dans le top des meilleurs appareils photo hybrides ! Une place que mérite amplement ce boitier. En terme de stabilisation, seul le Canon EOS R5 avec une fiche technique proche, possède une stabilisation de 8 IL.

stabilisation 5 axes Fujifilm X-H2 avis

Un tel niveau de stabilisation n’est pas là pour faire beau. En effet, la stabilisation capteur est un mécanisme qui permet de limiter les mouvements naturels de balanciers du photographes. Ainsi, on limite le risque de photo floue dû au flou de bougé en raison d’une vitesse d’obturation trop lente. On peut donc se passer de trépied dans bien des cas. De même, quand on filme à main levée, on s’évite le risque d’avoir des tremblements disgracieux à l’image. Bref, une fois qu’on a gouté à la stabilisation capteur, on ne peut pas revenir en arrière. C’est tellement plaisant de pouvoir filmer en toutes circonstances, sur tous les terrains, sans emporter de stabilisateur. On se sent plus léger et on est plus spontané dans sa créativité !

Fujifilm X-H2 : une fiche technique bluffante en photo

Si la vidéo 8K est mise en avant sur ce nouvel hybride, il n’en est pas moins un véritable boitier photo. Sa fiche technique est très solide dans ce domaine avec même des caractéristiques techniques assez incroyables ! Ce n’est pas une caméra, c’est un véritable appareil photo hybride tout aussi expert en vidéo qu’en photo.

Photographiez en 160 Millions de Pixels

À commencer par la possibilité de photographier en 160 Millions de pixels, rien que ça ! Son capteur de 40 millions de pixels permet déjà de photographier avec une superbe définition d’image. Mais à croire que ce n’était pas suffisant. Aussi, sur ce nouveau Fujifilm X-H2, le constructeur se sert de la stabilisation capteur pour ajouter une nouvelle fonction. Il s’agit de Pixel Shift Multi Shot. Cette fonction permet d’assembler plusieurs images pour en faire une image très haute résolution de 160 Millions de Pixels. Je possède cette fonction sur mes hybrides Lumix et je l’apprécie particulièrement, notamment pour photographier la lune.

Alors, attention, pour photographier correctement dans ce mode, vous devez vous mettre sur trépied. Il ne faut absolument pas bouger. De plus, votre sujet doit être immobile. C’est pourquoi on photographie en très haute résolution les paysages quasi exclusivement.

Mode Multi Shot Pixel Shift
©  Fujifilm

Rafale 15 images par seconde et excellent buffer

À côté du mode haute résolution, le Fujifilm X-H2 possède une bonne capacité en rafale. C’est moins bon que le Fujifilm X-H2s ou le Canon EOS R7 mais c’est tout à fait excellent. En effet, sans recadrage, sa cadence rafale va jusqu’à 15 images par seconde en obturateur mécanique. On peut même passer à une cadence rafale de 20 images par seconde en obturateur électronique avec un recadrage de 1,29. Vu la définition de 40 millions de pixels, ce n’est pas un recadrage gênant car on conservera une belle définition d’image.

Et comme toujours, en plus des cadences rafales, je regarde en détail, la mémoire tampon. En effet, si vous avez une cadence rafale rapide mais que votre buffer est mauvais, vous devrez attendre que le boitier ait fini d’écrire avant de continuer à déclencher. C’est très frustrant ! Là, avec le Fujifilm X-H2, cela ne risque pas d’arriver. Pour faire simple, sa mémoire tampon est de 1000 JPEG ou 1000 RAW compressés. Si vous optez pour des RAW non compressés, alors on passera à une mémoire tampon de 400 images. C’est excellent !

cadence rafale Fujifilm X-H2
©  Fujifilm

Une vitesse d’obturation maximale incroyable

Là où je n’attendais pas de changement spécifique, c’est au sujet de la vitesse d’obturation maximale. En général, je l’évoque très succinctement. Mais avec le Fujifilm X-H2, c’est impossible de ne pas en parler.

En effet, il est capable de photographier avec une vitesse d’obturation maximale allant jusqu’à 1/180 000 en obturateur électronique. Non, je n’ai pas mis de zéro en trop, vous avez bien lu ! C’est tout bonnement INCROYABLE ! Pour capter des mouvements comme jamais auparavant, voilà une sacré prouesse ! En terme de créativité, l’étendu des possibles est assez fou !

Fujifilm X-H2 vitesse obturation maximale
©  Fujifilm

Enfin, Fujifilm, c’est aussi la qualité d’image. Moi qui ait eu plusieurs boitiers de la marque, je me souviens encore de la fois où j’ai visualisé mes premières photos. Même si leur cadrage comme les réglages n’étaient pas forcément parfait, il se dégageait quelque chose de l’image que je n’avais pas vu avant. Je n’en revenais pas de la netteté comme du rendu. La qualité d’image des hybrides Fujifilm est superbe, c’est une valeur sûre pour qui veut de belles images. Charge à vous ensuite de savoir maîtriser ce beau matériel !

Fujifilm X-H2 : à vous la vidéo 8K !

Au delà de la photo, ce nouvel hybride Fuji est tout aussi incroyable en vidéo ! Et je pèse mes mots ! C’est le PREMIER hybride APS-C capable de filmer en 8K, rien que ça ! Il entre directement dans la cour d’une poignée de boitier capable de filmer dans une telle qualité d’enregistrement : le Canon EOS R5, le Nikon Z9 et le Sony Alpha One, tous sur capteur plein format avec un tarif bien plus élevé.

Ce Fujifilm X-H2 sonne le lancement de la vidéo 8K accessible au grand public ! Bien sûr, son tarif est encore très élevé mais il l’est bien moins que ses compagnons de la 8K. C’est le progrès qui continue et arrive petit à petit vers le grand public (ayant un budget bien doté, pour le moment).

8K 30 images par seconde

Aussi, on peut filmer avec lui en 8K avec une cadence de 30 images par seconde. Enregistrement en interne, y compris en 4:2:2 10 bit, excusez du peu ! La vidéo 8K est une (r)évolution naturelle de la vidéo. Comme la 4K, en son temps, c’est le progrès. On peut être contre et dire que c’est inutile et continuer de filmer en Full HD ou être pour, peu importe, la 8K est là.

Fujifilm X-H2 vidéo 8K

Pour moi, la vidéo 8K, c’est un grand « oui ». Je suis enthousiaste de voir se développer cette nouvelle qualité d’enregistrement. Chez moi, la vidéo est affaire de temps long. Je filme mes souvenirs les plus précieux : ma vie de famille. Aussi, la 8K offre une durabilité des souvenirs. Pourquoi ? Parce que dans vingt ans, en Full HD, nos vidéos seront difficilement « regardables » suite aux progrès de la technologie. Pensez aux vieux films de nos parents dont la qualité est médiocre au delà de la beauté des souvenirs.

C’est pourquoi j’attends le jour où la 8K sera véritablement accessible au grand public pour filmer nos souvenirs avec une qualité d’enregistrement qui durera ! En attendant, j’apprécie l’arrivée du Fujifilm X-H2 qui frappe un grand coup dans le monde de la 8K rien qu’avec son tarif !

Filmer en 8K, cela permet aussi de recadrer en post-production. Si votre vidéo finale est en 4K, cela vous permettra d’effectuer des zoom dans l’image ou stabiliser votre plan en post-production, par exemple.

Enregistrez en 4:2:2 10 bit

Quant à la possibilité de filmer en 4:2:2 10 bit, cela offre une plus grande richesse de couleurs et plus de latitude en post-production pour travailler l’exposition, la saturation, etc. Moi qui suis passé d’un Lumix G9 filmant en 4:2:0 8 bit à un Lumix GH6 en 4:2:2 10 bit, la différence m’a immédiatement sauté aux yeux.

Fujifilm X-H2 fiche technique
©  Fujifilm

À côté de la vidéo 8K, le Fujifilm X-H2 est capable de filmer en 6,2K jusqu’à 30 images par seconde, tout comme le X-H2s. De la même manière, une telle qualité d’enregistrement permet d’augmenter les dimenssions de vos films. Vous pourrez recadrer en post-production si votre projet est en 4K. Moi qui ne peut me filmer qu’avec une seule caméra, c’est le genre de plus qui me permettrait de donner plus de dynamisme à mes vidéos.

Vidéo 4K 60 images par seconde et C4K 30 images par seconde

C’est assez classique pour un boitier vidéo de cette trempe, on pourra aussi filmer en 4K 60 images par seconde avec ce nouvel hybride. Désormais, cette qualité d’enregistrement est un must sur tous les boitiers vidéos experts. Par contre, cette 4K 60 images par seconde s’accompagne d’un léger recadrage (crop), c’est dommage…

Il est également possible de filmer en 4K Cinéma (17:9) mais jusqu’à 30 images par seconde, c’est dommage aussi. De ce point de vue là, le X-H2 est en deçà d’un Lumix GH5 II.

Pas de 4K 120 images par seconde…

Mon autre déception, c’est sur la 4K 120 images par seconde. Il n’est pas capable de filmer en ralenti en 4K, contrairement au Lumix GH6, par exemple… Pour le coup, c’est vraiment dommage et je ne vois pas bien ce qui empêchait une telle qualité d’enregistrement sur ce boitier. Est-ce pour ne pas faire de l’ombre au X-H2s ? Cela m’étonne de la part de Fuji. Il n’en reste pas moins que pour les ralentis, vous ne pourrez filmer qu’en Full HD, pour un boitier de cette trempe, ça fait un peu tache.

filmer en F-Log
©  Fujifilm

Filmez en Apple ProRes en interne avec le Fujifilm X-H2

Pour être complète sur la partie vidéo, il faut savoir que le Fujifilm X-H2 prend en charge les codecs Apple ProRes : ProRes 422 HQ, ProRes 422, et ProRes 422 LT. Ces codecs vidéos offrent une plus grande richesse de l’image et une plus grande fluidité au montage. Par contre, attention, ils sont gourmands en stockage.

Vous pourrez aussi filmer en V-Log, ce qui vous permettra d’avoir une plage dynamique de 13 Stops et d’effectuer votre étalonnage des couleurs en post-production.

Enfin, en branchant un moniteur externe, type Atomos ou BlackMagic, vous aurez la possibilité de filmer en RAW jusqu’à 30 images par seconde en 8K. Bref, on peut largement dire que le Fujifilm X-H2 entre dans la cour des hybrides dignes des meilleures caméras professionnelles, tout en étant un appareil photo parmi les meilleurs.

Apple ProRes interne

Disponibilité et prix du Fujifilm X-H2

Niveau tarif, le Fujifilm X-H2 coûte 2249€ nu. Il sera disponible à compter du 29 septembre 2022. Vous pouvez d’ores et déjà le pré-commander sur Fnac, Digit-Photo et Miss Numerique. Vendu en kit avec l’excellent XF 16-80 mm f4, son prix est de 2749€. Quand on sait que le XF 16-80 mm f4 vaut 899€ seul, on comprend que ce pack est très intéressant économiquement. Il sera disponible à compter du 29 septembre. Vous pouvez d’ores et déjà le commander sur Amazon, Fnac, Digit-Photo et Miss Numerique.

Aussi, quand on compare avec le tarif des autres hybrides capables de filmer en 8K, on comprend l’énorme différence de prix. Le moins cher, le Canon EOS R5 coûte 4499€… Si on lui ajoute un objectif équivalent au kit, le RF 24-105 mm f4, il faut compter 1449€ de plus… La différence est énorme ! Et je ne parle même pas du Sony a1, ni du Nikon Z9… Le Fujifilm X-H2 est donc un excellent rapport qualité/prix qui emmène doucement mais sûrement la vidéo 8K vers des prix plus « abordables ».

INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER PHOTO !

Bons plans, tests photo, conseils, comparatifs matériel photo… Ne ratez aucun de nos articles. Inscrivez vous à notre Newsletter Photo pour êtres informés de nos meilleurs articles Photo & Vidéo !

Fujifilm X-H2, mon avis, en bref

Pour ma part, je suis très enthousiaste de cette nouvelle sortie. Quand on fait le bilan, le Fujifilm X-H2 a de sacrés arguments en photo comme en vidéo :

  • Capteur APS-C de 40 Millions de pixels
  • Autofocus très performant
  • Stabilisation 5 axes excellente
  • Qualité d’image
  • Mode Haute résolution en 160 Millions de pixels
  • Bonne cadence rafale et excellente mémoire tampon
  • Vitesse d’obturation de 1/180 000, ça c’est incroyable
  • Vidéo 8K
  • 4:2:2 10 bit
  • 4K 60 images par seconde
  • C4K
  • Appelle ProRes en interne
  • Vidéo RAW via HDMI
  • Excellente ergonomie
  • Grand choix d’objectifs

Le tout pour un prix très concurrentiel quand on le compare aux autres marques. Bref, il manque de superlatifs pour l’excellent Fujifilm X-H2. Je dis : « Bravo Fujifilm » ! 

Article publié initialement le 18 septembre 2022 et régulièrement mis à jour depuis.

Nous ne sommes pas rémunérés pour rédiger nos articles. Nous proposons du contenu 100% indépendant, sans partenariat avec les marques et sans bandeaux publicitaires intrusifs. En contre-partie, cet article contient des liens affiliés. Pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité, vous pouvez cliquer sur les liens Amazon, Fnac.com ou Digit-Photo avant d’acheter. Cela ne vous coûtera pas plus cher mais permettra de nous soutenir dans la rédaction de contenu de qualité sur notre temps libre.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous autorisez l'enregistrement et l'utilisation de vos données de commentaire sur ce site.

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer, vous acceptez que nous en utilisions. Reportez-vous à la Politique de confidentialité relative aux cookies : Accepter En savoir plus