Fujifilm X-T5 : la photographie avec du style

par Partons en Voyage

Fuji n’en finit plus de nous sortir de beaux appareils photo hybrides ! C’est au tour du Fujifilm X-T5 de s’ajouter à la liste des boitiers du constructeur. Et autant le dire tout de suite, sa fiche technique est alléchante ! Capteur APS-C de 40 Millions de Pixels, autofocus réactif, mode photo en 160 Millions de Pixels, vitesse d’obturation de 1/180 000, sans oublier la vidéo 6,2K ou encore la 4K 60 images par seconde. Au delà de son style, ce Fuji X-T5 a de quoi plaire à de nombreux photographes et vidéastes. Alors faut-il l’acheter ? Est-ce un bon rapport qualité/prix ? Voici mon avis en toute indépendance !

Fujifilm X-T5

Sommaire :

Fiche technique du Fujifilm X-T5

  • Taille du capteur : APS-C (23,5 mm x 15,7 mm)
  • Capteur : X-Trans CMOS 5 rétro-éclairé
  • Pixels : 40 MP
  • Poids : 557 grammes
  • Viseur : OUI
  • Stabilisation 5 axes : OUI
  • Ecran tactile : OUI
  • Taille écran : 7,6 cm
  • Ecran orientable : INCLINABLE
  • WIFI : OUI
  • Flash : externe
  • Système de mise au point : AF à détection de phase

Fonctionnalités spécifiques

  • Vidéo 4K 60 images par seconde
  • 4K Cinéma jusqu’à 60 images par seconde
  • Vidéo 6,2K 30 images par seconde
  • Full HD jusqu’à 240 images par seconde
  • AF humain (visage, oeil), animaux, oiseaux, voitures, motos, vélos, trains, avions.
  • Rafale 15 images par seconde (obturateur mécanique) 
  • Mode Photo Haute résolution de 160 Millions de pixels
  • Vitesse d’obturation 1/180 000

Fujifilm X-T5 : une ergonomie fidèle à la nostalgie de l’argentique

Avec ce nouveau modèle, les habitués de Fuji ne seront pas surpris. En effet, le Fujifilm X-T5 suit la droite ligne du style qui fait la particularité du constructeur. Ainsi, on retrouve les références à l’argentique avec une ergonomie loin des hybrides du moment. Exit la molette des modes PASM ! Comme avec ses prédécesseurs, on trouve la molette des ISO, de la vitesse d’obturation et de l’exposition. Et pour l’ouverture, c’est sur l’objectif que ça se passe. Personnellement, j’adore le look Fuji et c’est toujours avec des yeux émerveillés que je découvre les boitiers de la ligne X-T.

Fuji X-T5 prise en main

Poids modéré et style épuré

Fidèle aux habitudes de cette ligne d’hybride, le Fuji X-T5 pèse seulement 557 grammes. Quand on sait qu’il embarque un capteur APS-C de 40 Millions de Pixels avec de belles performances, on ne peut qu’être étonné du gabarit de cet appareil photo.

Ainsi, on retrouve un boitier très fin avec une poignée peu creusée. D’ailleurs, si comme moi, vous aimez les poignées creusées, vous pouvez ajouter une poignée en accessoire pour une meilleure prise en main.

À l’arrière, niveau boutons, il n’y a pas de grand changement. On retrouve l’accès au menu, le menu rapide ou encore le bouton AF-ON. Un joystick est toujours présent afin d’effectuer sa mise au point rapidement.

Fujifilm X-T5 ergonomie

Fini l’écran orientable, le retour de l’écran inclinable

Classiquement, il dispose d’un viseur OLED et sa résolution est de 3,69 Millions de points. Vu l’orientation photo du Fujifilm X-T5, une telle résolution du viseur est un minimum. La vraie « nouveauté » se situe du côté de l’écran. Celui-ci n’est plus orientable ! Sur le X-T4, Fuji avait choisi de passer à l’écran orientable pour séduire les vidéastes. Avec le Fuji X-T5, le constructeur est revenu aux sources avec un écran seulement inclinable. En effet, la majorité des photographes, notamment de rue, préfère l’écran inclinable. Pour ma part, j’ai beau être plutôt photo que vidéo, j’aime beaucoup l’écran orientable. De ce point de vue, le Lumix GH6 a l’avantage d’allier les deux demandes puisqu’on peut orienter l’écran vers soi ou l’incliner.

Fujifilm X-T5 avis

Une meilleure autonomie

Point positif sur ce nouveau Fuji, l’autonomie de la batterie a été améliorée. L’autonomie annoncée est de 580 photos et en mode économie d’énergie, on peut monter à 740 photos. L’autonomie était un vrai point faible de ce constructeur, notamment à l’époque du X-T3, c’est donc une très bonne chose que d’atteindre un tel niveau.

Niveau connectique, on retrouve un double emplacement pour le stockage. Ce double emplacement est compatible avec les cartes SD, UHS-I et UHS-II. Et comme ce Fuji X-T5 est orienté photo, il n’est pas compatible avec les cartes XQD dont le tarif est bien plus élevé. D’ailleurs, si on trouve une prise micro sur ce boîtier, il n’y a pas de prise casque. Et à côté du port USB-C, on trouve une sortie micro HDMI.

sortie micro HDMI

Enfin, voici un boitier résistant à la poussière et à l’humidité, de quoi sortir serein par tous les temps.

Fujifilm X-T5 : un hybride résolument moderne en photo comme en vidéo

Le style d’un boitier ne fait pas tout, la qualité d’image doit aussi être au rendez-vous. Avec Fujifilm, sur ce point, il n’y a jamais d’inquiétude tant la réputation du constructeur n’est plus à faire sur ce point. Ainsi, le Fujifilm X-T5 embarque le nouveau capteur APS-C de 40 Millions de Pixels. Le capteur APS-C permet une belle qualité d’image, une profondeur de champ assez marquée sans que les objectifs ne soient trop lourds et trop chers comme sur plein format. C’est un entre deux intéressant qui plaît à de nombreux photographes.

Capteur APS-C de 40 Millions de Pixels

Désormais, le Fuji X-T5 possède donc un capteur de 40 Millions de Pixels. Exit les 26 Millions de Pixels, on passe sur une taille d’image bien plus grande. Plus précisément, la taille de vos photos sera de 7728 x 5152 pixels, de quoi effectuer de très grands tirages photo. Nous qui aimons décorer notre appartement avec nos propres photos, cette résolution de capteur me plaît !

capteur APS-C 40 Millions de Pixels
© Fujifilm

D’autant plus que désormais, on trouve la fonction Pixel Shift Multi Shot qui permet de prendre des photos en 160 Millions de pixels, rien que ça ! Concrètement, l’appareil va prendre 20 photos d’une même scène et les assembler automatiquement pour arriver à un tel niveau. En contre-partie, il faut impérativement être sur trépied et que votre sujet ne bouge pas. C’est le genre de fonctionnalité qui plaira aux photographes de paysages.

Autofocus plus rapide et plus précis

La grande avancée du Fujifilm X-T5 c’est aussi son autofocus. Ainsi, il embarque un système d’autofocus à détection de phase de 425 points. Plus précisément, il dispose d’un nouveau processeur d’image pour une détection et un suivi des sujets améliorés. De ce fait, c’est un des autofocus les plus réactifs et les plus précis du marché. Plus exactement, il peut détecter et suivre les humains (visage, oeil) mais aussi les animaux, les oiseaux, les voitures, les motos, les vélos, les avions et les trains, rien que ça ! De ce point de vue, le X-T5 se place parmi les meilleurs hybrides du marché. Fuji a donc mis son nouveau boitier au niveau du récent X-H2 !

Fujifilm X-T5 autofocus
© Fujifilm

Autant dire que ce boitier s’adresse largement aux photographes de sport, y compris automobile, animalier autant qu’aux portraitristes. Il conviendra à un professionnel ou à un amateur averti avec un beau budget !

Une excellente cadence rafale

C’est d’autant plus vrai que le Fujifilm X-T5 a une excellente cadence rafale de 20 images par seconde avec un crop de 1,29. Sans crop, le niveau de cadence rafale sera de 15 images par seconde. Ce n’est pas le niveau de rafale le plus élevé du marché. Néanmoins, pour un boitier à ce prix, c’est une cadence intéressante.

À côté de la rafale, je regarde toujours la mémoire tampon parce qu’une bonne rafale avec une mauvaise mémoire tampon, ça ne sert à rien. En effet, la mémoire tampon indique le nombre d’images que le boitier peut garder en mémoire en attendant leur écriture sur la carte. Si ce buffer est trop juste, alors la prise de rafale s’arrête. Et ça, c’est très frustrant ! Sur le Fujifilm X-T5, pour une rafale à 20 images par seconde, la mémoire tampon est de 168 JPEG, 72 RAW Compressés et 23 RAW non compressés. À 10 images par seconde, on passe à + de 1000 JPEG, 70 RAW compressés et 25 RAW non compressé. Pour un boitier orienté photo, on aurait pu espérer une mémoire tampon un peu plus véloce. Ça reste quand même pas mal quand on sait que le capteur est de 40 Millions de Pixels.

Fujifilm X-T5 cadence rafale
© Fujifilm

Une vitesse d’obturation maximale incroyable

L’élément de la fiche technique que j’aime le plus sur ce Fuji X-T5, c’est sa vitesse d’obturation maximale ! Accrochez-vous, il est capable d’une vitesse d’obturation maximale de 1/180 000 ! Vous avez bien lu, je n’ai pas mis des zéros en trop. En terme de créativité de prise de vue, je trouve cela génial. Pour capturer des mouvements ou pour de la photo culinaire originale, voilà une spécificité technique qui donne beaucoup d’attrait à ce boitier.

vitesse obturation maximale
© Fujifilm

Impossible de parler de Fujifilm sans évoquer les simulations de film. Il n’y a pas que le look du boitier qui s’inspire de l’argentique, les rendus de couleurs disponibles le sont aussi. Ainsi, vous trouverez plus de 19 rendus de couleurs directement issus des pellicules de l’argentique. Au delà de la qualité d’image superbe des hybrides Fuji, la colorimétrie est parmi les plus belles. Avec ces deux atouts, dans bien des cas, on peut tout à fait photographier en JPEG.

Stabilisation 5 axes de 7 Stops

Autre grosse avancée, c’est sur la stabilisation capteur. Désormais, le Fujifilm X-T5 dispose d’une stabilisation 5 axes de 7 Stops. Il se classe parmi les meilleurs du marché. Quand on sait que cette stabilisation 5 axes a débarqué avec le X-H1 et le X-T4 chez Fuji, c’est à dire très récemment, on mesure les progrès effectués par le constructeur japonais. Un tel niveau de stabilisation permet de photographier à main levée avec des vitesses d’obturation plus lente. En vidéo, on peut également filmer tout en se passant de stabilisateur dans bien des cas.

Fujifilm X-T5 stabilisation capteur
© Fujifilm

Fujifilm X-T5 : excellent aussi en vidéo

D’ailleurs, même si le Fuji X-T5 est plutôt orienté photo, sa fiche technique n’est pas en reste sur la partie vidéo. Ainsi, il peut filmer en 6,2K jusqu’à 30 images par seconde, y compris en 4:2:2 10 bit. On peut également filmer en 4K jusqu’à 60 images par seconde et en C4K jusqu’à 60 images par seconde, en 4:2:2 10 bit dans les deux cas. Pour les ralentis, vous filmerez en FULL HD jusqu’à 240 images par seconde. Et si vous ajoutez un moniteur externe, type Atomos Ninja V+, alors vous pourrez filmer en ProRes RAW via HDMI.

Vidéo 6,2K 30 images par seconde
© Fujifilm

Aussi, même si ce boitier est très orienté photo, les vidéastes trouveront un hybride léger avec une fiche technique solide dans les deux domaines.

Disponibilité et prix du Fujifilm X-T5

Niveau tarif, il coûte 1999€ nu. Il sera disponible à compter du 17 novembre 2022 et vous pouvez d’ores et déjà le pré-commandé sur Fnac, Digit-Photo et Miss Numerique. En kit avec le XF 18-55 mm f2.8-4.0, le prix du Fujifilm X-T5 est de 2399€. Vous pouvez le commander sur Amazon, Fnac, Digit-Photo et Miss Numerique. Le meilleur pack, à mon avis, est celui avec le XF 16-80 mm f4 au tarif de 2499€. Ce pack est disponible sur Amazon, Fnac, Digit-Photo et Miss Numerique.

Vu sa fiche technique et les objectifs vendus en kit, c’est un très bon rapport qualité/prix sur le marché des hybrides. Fujifilm est une valeur sûre : qualité d’image, parc d’optiques très conséquent viennent assurer une belle longévité à ce boitier très complet.

INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER PHOTO !

Bons plans, tests photo, conseils, comparatifs matériel photo… Ne ratez aucun de nos articles. Inscrivez vous à notre Newsletter Photo pour êtres informés de nos meilleurs articles Photo & Vidéo !

En bref

Je trouve ce Fujifilm X-T5 très séduisant, tout d’abord parce que je suis plutôt attirée par la photo que la vidéo. Mais aussi parce que je trouve que sa fiche technique est équilibrée et pertinente. Il possède de nombreux atouts, bien au delà de son style :

  • Un grand capteur APS-C
  • Photos en 40 Millions de Pixels
  • Qualité d’image
  • Autofocus réactif et précis
  • Mode Photo 160 Millions de Pixels
  • Vitesse d’obturation de 1/180 000
  • Simulations de film
  • Vidéo 6,2K 30 images par seconde
  • 4K en 60 images par seconde
  • Cinéma 4K en 60 images par seconde
  • 4:2:2 10 bit
  • Look stylé

Voilà un très bel hybride, tout en élégance et en performance que nous propose Fujifilm.

Article publié initialement le 06 novembre 2022 et régulièrement mis à jour depuis.

Nous ne sommes pas rémunérés pour rédiger nos articles. Nous proposons du contenu 100% indépendant, sans partenariat avec les marques et sans bandeaux publicitaires intrusifs. En contre-partie, cet article contient des liens affiliés. Pour nous aider à vous fournir du contenu de qualité, vous pouvez cliquer sur les liens Amazon, Fnac.com ou Digit-Photo avant d’acheter. Cela ne vous coûtera pas plus cher mais permettra de nous soutenir dans la rédaction de contenu de qualité sur notre temps libre.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous autorisez l'enregistrement et l'utilisation de vos données de commentaire sur ce site.

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer, vous acceptez que nous en utilisions. Reportez-vous à la Politique de confidentialité relative aux cookies : Accepter En savoir plus