fbpx

Comment monter à Grouse Mountain ?

par Partons en Voyage

A Vancouver, les stations de ski sont facilement accessibles et offrent des activités sportives été comme hiver !  C’est d’ailleurs ce qui nous a plu dans cette ville : mer au bout de la rue sur fond de montagne à proximité ! Une des stations les plus connues est Grouse Mountain, où se sont déroulés certaines épreuves des JO de Vancouver (2010) ! Nous connaissions la réputation ardue de la montée au sommet et nous ne pouvions pas rater l’occasion de nous y frotter.

Habitués à nous rendre dans les Alpes sans voiture pour nos vacances de ski, nous avions, avant de partir, quelques doutes quant à la possibilité de rallier le bas de la station de Grouse Mountain en tant que piétons. C’était sans compter sur l’extrême facilité de se déplacer en transport en commun, à Vancouver !

Comment se rendre à Grouse Mountain ?

bus 236 Grouse Mountain

Deux possibilités s’offrent au voyageur qui souhaite se rendre à la station sans voiture.

  • Le shuttle : de nombreuses attractions touristiques sont accessibles depuis des cars gratuits qui partent de Canada Place. Seule condition pour l’emprunter : être muni d’un billet pour l’attraction. En l’occurence, il s’agit de billet pour rejoindre le sommet en téléphérique. Ces navettes gratuites sont très faciles à repérer puisque les cars sont floqués du lieu où ils se rendent.
  • Seconde option, que nous avons choisi car nous avons effectué la montée à pied, les transports en commun ! Et là, encore, c’est très facile ! Nous avons rejoins la gare de Vancouver, à quelques pas de Canada Place où nous avons acheté un ticket zone 1-2 pour 4$ l’aller par personne afin de nous rendre à North Vancouver. Pour se faire, nous avons d’abord pris un bateau (seabus) jusqu’à Lonsdale Quay Market. A cet endroit, de nombreux bus partent vers des lieux touristiques comme Grouse Mountain ou Lynn Canyon (et c’est bien indiqué) ! Avec ce même ticket, nous avons donc pris le bus 236, direction Grouse Mountain !

Réservez votre billet pour monter à Grouse Mountain !

Arrivés en bas de la station, il est possible de se prendre un ravitaillement chez…Starbucks, et oui, bienvenue en Amérique du Nord ! De là, partent les deux téléphériques, le rouge et le bleu vers le sommet de Grouse Mountain. Sinon, il est possible de suivre les marcheurs vers le Groose Grind Trail. Nous ne sommes pas passé à côté du plaisir de dégourdir nos jambes (pourtant déjà bien mises à rude épreuve avec notre moyenne de 20/25 km de marche par jour) !

départ Grouse Mountain Vancouver

Comment acheter ses billets pour monter à Grouse Mountain ?

Si vous décidez de prendre le téléphérique pour monter à Grouse Mountain, c’est très simple ! Vous pouvez acheter votre billet en avance ! L’avantage d’acheter vos tickets en ligne : pas d’attente, pas besoin de parler en anglais, le site est en français et surtout : paiement en euros donc pas de commission de change !

Réservez vos billets pour Grouse Mountain et partez tranquille !

L’ascension du Grouse Grind Trail

Nous voilà donc partis pour le Grouse Grind Trail ! Nous étions prévenus qu’il était difficile mais franchement, on ne s’attendait pas à si dur ! Nadia étant habituée aux randonnées dans les Alpes, nous nous attendions à un chemin de rando juste un peu plus pentu que les autres.

Grouse Grind Trail

Grouse Grind Trail

Grouse Grind Trail

Pire que cela, le Grouse Grind Trail revient à une randonnée en escaliers avec un fort dénivelé, tantôt des marches en bois, tantôt des gros rochers qui n’aident pas trop à se stabiliser, le tout dans un immense sous-bois. Une grosse séance de step en pleine nature ! Les marches sont hautes et on a vite très chaud avec l’humidité dans l’air ! 830 m de dénivelé, le défi physique a comblé nos attentes et on ne peut même pas dire que les pauses photos et vidéos nous ont permis de récupérer. Mieux vaut être en bonne condition physique pour affronter cette ascension et l’on comprend mieux pourquoi les habitants de Vancouver sont tous aussi « fit » ! Le plus marquant : ces pères ou mères qui grimpaient le Grouse Grind Trail avec un bébé dans le dos… Là, franchement, on n’avait un peu honte de se plaindre de nos sacs à dos remplis de bouteilles d’eau, de vêtements de pluie et du trépied !

ascension Vancouver

Grouse Grind Trail

Grouse Grind Trail

Grouse Grind Trail

Après 3h intense, nous étions euphorique d’arriver enfin au sommet ou du moins à l’arrivée du téléphérique. De là, on a pu mesurer le chemin parcouru depuis Vancouver. La vue n’est pas très dégagée mais la joie d’avoir réussi le challenge sportif la rend bien plus belle.

GROUSE GRIND TRAIL

Vue sur Vancouver

Vue Grouse Mountain

Mais attention, la journée était loin d’être terminée ! Arrivés pour l’heure du déjeuner, nous espérions déguster un plat digne de notre effort, habitués que nous sommes à notre cantine de La Plagne ! Néanmoins, nos espoirs furent vite déçus comme l’atteste cette photo.

Grouse Mountain

Qu’importe, après une pause bien méritée, il en fallait bien plus pour arrêter nos ardeurs. Nous avons donc dépassé les restaurants d’altitude et autres attraits touristiques à proximité du téléphérique pour découvrir un peu plus Grouse Mountain.

Il est possible d’apercevoir deux grizzlis dans un enclos mais nous préférons les savoir en liberté dans les Parcs nationaux canadiens plutôt qu’enfermés dans si peu d’espace (et c’est pour cela que l’on ne publiera pas de photos). N’étant pas encore arrivés au sommet après le Grouse Grind Trail, nous avons continué notre chemin pour atteindre le plus haut point possible à 1250m  !

Au sommet de Grouse Mountain

C’est sur ce chemin que se trouve l’éolienne que l’on aperçoit au loin depuis Canada Place. Le sentier qui mène au sommet ressemble bien plus à nos chemins de randonnée des Alpes ce qui nous a paru beaucoup plus facile, en dépit de la neige à certains endroits (mais nous étions équipés) !

Grouse Mountain

Grouse Mountain

Vue Grouse Mountain

Grouse Mountain

Arrivés en haut, contents de notre journée sportive en pleine montagne, la vue nous a un peu déçus. Certes, Vancouver s’offre à nous sous un regard que nous n’aurions pas eu ailleurs mais nous nous attendions à une vue 360° plus dégagée. Sûrement que lorsque tout est enneigé, la vue est plus belle. Nous avons néanmoins apprécié l’atmosphère particulière que l’on pouvait ressentir au dessus de Vancouver. Il faut aussi avouer qu’entre Montréal ou encore Mont-Tremblant, nous avons déjà goûté à des vues majestueuses et sommes devenus sûrement plus difficile !

Grouse Mountain Vue

Grouse Mountain

Nous avons adoré nous mesurer au Grouse Grind Trail, admirer cette ville au loin et passer une si bonne journée mais nous pensons que si nous avions payé les 50$ chacun de téléphérique alors là, nous aurions été déçus.

Le retour vers Canada Place

Sachez que le Grouse Grind Trail parce qu’il présente un certain danger, ne peut être descendu ! N’ayant pas trouvé de chemin autre pour redescendre en bas de la station (et nous ne sommes pas sûr qu’il existe), nous avons pris un billet retour à 10$ chacun en téléphérique. Astuce à savoir : ce billet nous a donné le droit de prendre la navette retour vers Canada Place, ce qui nous a évité de reprendre le bus et le bateau vers Vancouver ! Après tous nos efforts, nous étions bien contents de nous poser dans un bus de touristes qui nous emmenait directement à 10 min à pied de notre hôtel !

Shuttle

Le soir, après une bonne journée riche en émotions, nous avons profité des nombreux restaurants de Vancouver pour nous régaler, mais cela, c’est une autre histoire qui fera l’objet d’un article sur les bonnes adresses de la ville !

Pour mieux vous présenter notre journée, voici une longue vidéo en mode VLOG : sueurs, fun, conseils, une immersion totale, comme si vous y étiez !

les meilleures activités de Vancouver

INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER !

Bons plans, conseils, nouveautés…ne ratez aucun de nos articles. Inscrivez vous à notre Newsletter pour êtres informés de nos meilleurs articles et nos conseils !

Grouse Mountain, en bref !

L’ascension de Grouse Mountain peut se faire en téléphérique (skyride) pour 43,95$/adulte. Si vous êtes à Vancouver sans voiture, pas de panique, ce ticket vous donne accès à la navette qui part de Canada Place (attention aux horaires en fonction de la période de votre séjour, même s’ils n’hésitent pas à rajouter des navettes en fonction de l’affluence !). Grouse Mountain est aussi très facilement accessible en transport en commun depuis la station Waterfront, par le bateau vers North Vancouver puis le bus 236 vers Grouse Mountain, le tout pour un billet à 4$ !

Réservez votre billet pour monter à Grouse Mountain en téléphérique !

Grimper le Grouse Grind Trail s’avère plutôt physique, il est important d’avoir de bonnes chaussures (baskets de running/trail ou chaussures de randonnées), beaucoup d’eau, des vêtements pour un peu tous les temps. Sur la vidéo, on peut voir que nous avons utilisé autant nos T-shirt que nos sous-couches ou encore vêtements de pluie. Comptez 2h/2h30 pour la montée ! Une fois en haut, une pause culinaire s’impose avant de grimper au sommet. Notre conseil : passez la journée sur place !

La descente vers Vancouver ne peut s’effectuer qu’en téléphérique pour 10$/adulte qui donne également accès à la navette vers Canada Place !

Vous aimez cet article, partagez-le !

 

Vancouver

VOUS AIMEREZ AUSSI

Laissez un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous autorisez l'enregistrement et l'utilisation de vos données de commentaire sur ce site.

Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer, vous acceptez que nous en utilisions. Reportez-vous à la Politique de confidentialité relative aux cookies : Accepter En savoir plus