ConseilsInsolitePréparation

Partir en vacances enceinte : mon retour d’expérience

posted by Partons en Voyage 9 mars 2017

Il y a quelques semaines, si vous nous suivez sur les réseaux sociaux, vous avez appris qu’un heureux évènement est venu comblé notre début d’année 2017.

Tout a commencé à notre retour de voyage du Canada, tout concentrés sur les articles à venir et à la joie des aventures vécues, nous étions loin d’imaginer la suite que nous réservait 2016 ! Une semaine après notre retour, la tête encore en vacances, nous avons découvert que notre vie ne serait plus jamais la même : j’étais enceinte !

Ces huit derniers mois, notre quotidien a été bien occupé par la découverte, l’évolution et l’attente qu’a procuré ma grossesse. De quoi ajouter à notre vie bien chargée par l’écriture et l’amélioration continue de ce blog voyage ! Une fois n’est pas coutume, c’est un article un peu plus personnel que je vous écris. « Je » car même si Benoît a évidemment été présent durant ma grossesse, mon expérience et ressenti en tant que femme enceinte en vacances me concerne surtout, moi, Nadia. Partir en vacances enceinte, voilà ce que j’ai envie d’évoquer par ici !

partir en vacances enceinte

Aujourd’hui, un petit être est arrivé dans nos vies qui comme nos voyages, vont se voir modifier. A ceux qui nous disent « fini les voyages ! », je réponds que nous avons déjà dû nous adapter à vadrouiller enceinte avec les contraintes que cela implique. Entre listériose, salmonelle, absence d’immunité à la toxoplasmose et surtout l’appréhension que tout ne se passe pas bien ! Être enceinte, c’est aussi découvrir de nouvelles limites à son corps, de le protéger pour veiller sur la vie qui sommeille en soi. Habituée à parcourir des kilomètres à pied, j’ai dû accepter d’arrêter le roller ainsi que le vélo, en plein été, d’être fatiguée de me balader par des fortes chaleurs, etc. C’est autant de nouveaux défis auxquels j’ai dû faire face ! Et même en fin de grossesse, je ressentais le manque du sport et de l’aventure !

Aussi, voici mon expérience personnelle qui est loin de valoir un avis médical ! Pour beaucoup, je paraîtrais trop prudente, c’est le choix que nous avons fait. La petite vie que je portais étant bien plus importante qu’un repas, une visite ou tout autre activité.

Nous ne sommes pas partis à l’étranger puisque nous n’avions plus de congés et j’en suis bien contente. Imaginer de ne pas pouvoir goûter toute la gastronomie locale d’un pays, c’eut été une grosse déception. Entre discrétion du premier trimestre, casse-tête de ce nouveau régime alimentaire, fatigue au fil des mois… Chaque trimestre a eu son lot de découvertes et d’escapades !

Partir en vacances enceinte : 1er trimestre

A peine rentrés, pas encore totalement remise de nos aventures canadiennes, ni de la découverte de ma grossesse que nous partions en Savoie ! Rien de bien dépaysant, si ce n’est qu’à ce moment de la grossesse, il me fallait : manger avant midi, sous peine de devenir un ogre à la vue de la moindre portion de nourriture ! Passé 11h30, ma journée était ponctuée de salivation extrême ou encore de gout vraiment bizarre que je masquais avec des tonnes de tic tac…(oui, la grossesse, c’est aussi cela) ! Et, je n’ai eu aucune nausée ! Être enceinte au premier trimestre, c’est laisser à son corps le temps de s’habituer aux chamboulements hormonaux et à ce qui l’attend pour les prochains mois.

partir en vacances enceinte

Alors, pour que les 7h de train aller et 7h de train retour se passe bien, il fallait mieux prévoir, un stock de paquets de gâteaux ! Je n’ai jamais autant manger de biscuits… et tant pis pour la surveillance des kilos de grossesse. A vrai dire, mon bien être et celui de mes proches était plus important (oui, j’étais vraiment insupportable quand mon estomac se réveillait).

Après la Savoie, nous sommes partis à Pornic, Noirmoutier et Vannes ! Au coeur de l’été, la chaleur était au rendez-vous, de quoi augmenter la fatigue ! Bien sûr, c’était toujours un plaisir de sortir du quotidien. Seulement, à l’heure du repas, le casse-tête pour trouver un restaurant où je pouvais manger était souvent compliqué ! Je n’étais pas au fait de ce que je pouvais ou ne pouvais pas manger alors j’ai fais preuve d’une très grande prudence. Faire confiance à un restaurateur, quand il s’agit de la santé de son bébé, c’est bien plus difficile. Et je ne parle pas de certaines déceptions : manger un poisson qui n’était pas à mon goût pendant que Benoît dévorait un bon burger avec du fromage dégoulinant ! Ou encore, commander un poulet/tagliatelle en bord de mer en prenant le soin de mettre de coté la salade…! Oui, cette chère salade verte étant un aliment risqué pour la toxoplasmose, je me faisais un plaisir de toujours demander des plats « sans salade »…ce qui n’a pas toujours été pris en compte ! Tout cela est anecdotique mais renforce ma satisfaction de ne pas être parti en vacances enceinte au Canada ! Je crois que j’aurai pu dire au revoir à Japadog et toutes les superbes adresses de Vancouver, notamment ! Merci mon bébé d’être venu après !

partir en vacances enceinte

Enfin, j’ai visité le château de Versailles au début du premier trimestre. Je dois avouer que je n’en garde pas du tout un bon souvenir. Levée hyper tôt, l’attente s’est bien passée mais la visite m’a semblé très longue. Les coups de coudes pour photographier la moindre pièce, le nombre important de touristes m’a fatigué. Je suis souvent restée assise dans les pièces pendant que mes proches profitaient du lieu. Pour finir, la longue attente pour se rendre aux toilettes, les personnes qui doublent et ne pas pouvoir demander à passer devant en l’absence de ventre arrondi n’a pas aidé à rendre la visite agréable !

partir en vacances enceinte

Mon conseil pour des vacances au 1er trimestre :

Ménagez-vous ! C’est le trimestre qui a été, pour moi, le plus difficile : entre la chaleur de l’été, le corps qui se modifie et l’esprit aussi, je n’étais pas la plus encline à partir loin ! Même travailler sur le blog m’a été plus pénible que les trimestres suivant. Repérez les restaurants adéquats en avance, sur TripAdvisor, par exemple ! Pas question d’attendre 13h voire 14h comme habituellement ou de sauter le repas du midi. Dès 10h, commencez à pré sélectionner 3 ou 4 restaurants « toxoplasmose-proof » ! Une technique que l’on a gardé pour les trimestres suivant.

Partir en vacances enceinte : 2ème trimestre

Le deuxième trimestre est le meilleur des trois ! Habituée aux chamboulements dans mon corps, j’en avais fini avec les gouts bizarres et la fatigue ! Le ventre qui se voit à peine, et qu’on a l’impression que tous le monde voit… On est enfin enceinte ! Personnellement, je me suis sentie bien à partir du milieu du 4ème mois de grossesse !

C’est à cette période que je suis partie en Touraine, voir ma famille ! L’occasion de me balader et de photographier la ville de Tours…! Mais ce n’est pas toujours facile lorsque l’on manque cruellement de concentration. Autre petit tracas, prendre le train seule peut s’avérer compliqué pour les pauses techniques ! Si vous n’avez que votre sac à main, aucun problème. Mais si vous avez emmené votre matériel photo et votre vieil ordinateur deux fois trop lourd, vous comprendrez que c’était une mauvaise idée !

Enfin, nous sommes partis quelques jours à Lille, assister au Decathlon Innovation Awards, pour la présentation des nouveaux Ski Boost Archtec de Wed’ze ! Là, nous avons choisi de faire au plus simple pour me ménager : pas de réveil aux aurores, nous sommes arrivés la veille. Quant à Benoît, il a commencé à devenir « porteur officiel » de toutes les affaires. Du coup, il a fallu partir avec qu’une seule valise et qu’un seul sac à dos. Et on le confesse, Uber a été un fier allié à la place de nos jambes à certaines occasions ! J’ai, néanmoins, profité, à 100% de la visite des locaux de la marque Decathlon et pu apprécier la soirée au Zenith de Lille! J’étais contente que mon corps réponde présent. Oui, car chaque jour est différent et je ne pouvais savoir à l’avance si je serai en forme ou fatiguée. partir en vacances enceinte

Le lendemain, j’étais éreintée, l’excuse idéale pour tester le very slow travel : se lever à 10h, décoller à 11h et flâner sans but dans les vieilles rues de Lille. Cela ne nous a pas empêché de tomber sous le charme de Lille. Nous avons même parcouru plus de 20km dans la ville le surlendemain ! J’étais fière de moi, de retrouver ce goût de liberté d’avancer par mes seules jambes. Ce week-end fut même idéal pour imaginer nos futurs séjours… à trois ! Partir en vacances enceinte, c’est aussi se créer des souvenirs avec une saveur inoubliable ! Ou encore de tester de partir qu’avec un Iphone, sans appareil photo, histoire de limiter le poids sur mes petites épaules. Cela faisait longtemps que je n’avais pas voyagé sans mon fidèle sac à dos ! L’occasion était idéale pour retrouver un peu plus de féminité ! Voyager enceinte, c’est aussi être bien moins timide : je n’ai jamais autant demandé où trouver des toilettes, par exemple ! Oui, car dès ce moment de la grossesse, les pauses techniques reviennent souvent et attendre provoque des contractions !

partir en vacances enceinte

Seules déceptions : ne pas avoir pu goûter toutes les bonnes spécialités lilloises ! Ou encore, mon plat saumon/pommes de terre dans un bon restaurant crétois…! De quoi garder des souvenirs amusants de la grossesse ! Car c’est ce que je retiens d’être partie en vacances enceinte : des jolis moments !

partir en vacances enceinte

Mon conseil pour des vacances au 2ème trimestre :

Je confirme que c’est le meilleur moment pour voyager ! J’étais bien plus habituée aux contraintes de l’absence d’immunité à la toxoplasmose. J’étais bien plus en forme, ce qui m’a permis de me promener quasi normalement. N’essayez cependant pas de trop faire la belle, vive les baskets car les bottines qui ne serrent pas la cheville dans les rues pavées, aïe aïe ! Heureusement que Benoît était là pour éviter les chutes ! Le futur papa est bien souvent indispensable ! Autre conseil : voyager léger, porter sa valise, cela va cinq minutes mais s’il faut marcher, la fatigue va vite arriver.

Partir en vacances enceinte : 3ème trimestre

Pour le 3ème trimestre, j’avais fixé qu’à compter du 7ème mois, je ne bougeais plus ! Entre grossesse en hiver et peur d’accoucher prématurément, je ne voulais plus partir en vacances enceinte ! Les très fraîches températures de certains jours et l’épidémie de grippe n’ont pas aidé à me convaincre du contraire. Et pourtant, l’envie de faire les valises et le sac à dos était toujours présente ! Nous avons même voulu partir à la mer, c’est encore cette vilaine épidémie de grippe qui nous a freiné.

partir en vacances enceinte

Je suis, néanmoins, retournée en Touraine, en train, toute seule. Pas toujours facile de porter sa valise…! Heureusement, la mienne se glisse sous les sièges des trains ! Un bagage pratique que je conseille à toutes, pour partir quelques jours ! Car n’imaginez pas que l’on vous portera votre valise ou que l’on vous laissera une place ! Qui plus est, en hiver, les manteaux ne laissent pas toujours apparaître le ventre. J’avais donc repéré les places réservées dans le train au cas où.

partir en vacances enceinte

Prendre le train enceinte, c’est aussi une belle occasion de sentir les mouvements de son bébé. Il semblerait que le notre aime déjà ce mode de transport car je le sentais toujours super bien ! Le train m’a permit de me perdre dans mes pensées en imaginant le futur qu’on espère. C’est observer les passagers avec des petits, réfléchir à s’organiser pour rendre ce transport des plus pratiques.

Le peu de fois où j’ai été passager en voiture lors de ma grossesse, je n’ai pas vraiment aimé…! Trop de craintes, trop de secousses,… A savoir, il semble que la ceinture de sécurité doive se porter sous son ventre pour éviter tout risque sur le placenta en cas de freinage brusque ou de choc. Je me sentais vraiment mieux en train ou dans les transports en communs (assise bien sûr).

Mon conseil pour des vacances au 3ème trimestre :

S’adapter à son nouveau rythme ! Personnellement, je me suis sentie bien lors de ce dernier trimestre jusqu’au 8ème mois. Par contre, impossible de marcher pendant des kilomètres comme à Lille. Et surtout, les pas se font très lents, très très lents, vous direz Benoit. Et les petites pauses sont souvent bienvenues ! L’essoufflement causé par l’anémie en fer peut vite être désagréable, également. Par la suite, quand bébé commence à descendre et que les articulations travaillent, se mouvoir est devenu plus compliqué. Même si j’ai continué à me déplacer pour les besoins du quotidien à pied ou en transport en commun, je ne pense pas que j’aurai pu visiter une ville et en profiter pleinement. Mais encore une fois, chaque jour est différent en terme de sensation et d’énergie !

partir en vacances enceinte

Partir en vacances enceinte, en bref !

Ecoutez-vous ! Vous seule et le futur papa savez ce que vous voulez, ce que vous ressentez ! Tant pis pour les avis des autres qui diront ce que vous pouvez ou ne pouvez pas faire. Oui, j’ai été stricte dans mon « régime alimentaire » et je me suis peut-être ménagée plus que d’autres… C’est aussi ce qui m’a permis de me sentir bien dans ma grossesse.

Adaptez votre rythme : à Lille, nous avons décollé plus d’une fois vers 10h30… Pour chercher le petit déjeuner seulement ! Et nous sommes rentrés en cours de journée à l’hôtel pour que la future maman se repose…! Au final, nous avons profité du week-end en prenant notre temps, un vrai plaisir ! Oui, je n’ai pas pu manger certains plats comme les burgers aux maroilles et au restaurant crétois ! Ces plats, je pourrai les déguster autant que je veux plus tard. Être enceinte, cela n’arrive qu’une fois (ou presque) !

Le meilleur trimestre pour partir en vacances enceinte : le 2ème trimestre ! On est plus en forme et notre corps est habitué aux hormones. Par ailleurs, si comme moi, vous n’êtes pas immunisée contre la toxoplasmose, c’est le trimestre où on commence à être habituée à ce que l’on peut et ne peut pas manger.

Partir en vacances enceinte, c’est avant tout l’occasion de se créer des souvenirs encore plus inoubliables !

Ce blog reste un blog de vacances peut être un peu plus urbain dans l’immédiat et plus outdoor à l’avenir. Nous n’avons pas l’intention d’en faire un blog voyage famille ! Néanmoins, nous continuerons à voyager sans voiture et le plus léger possible. Nous n’hésiterons pas à vous partager nos astuces et équipements !

Vous aimez cet article, partagez-le !




Vous pourriez aimer

8 Commentaires

Cherism 9 mars 2017 à 13 h 41 min

Super article. Je me suis totalement reconnue quand j’étais enceinte l’an dernier et que j’avais visité toute la Normandie durant mon deuxième trimestre de grossesse.

Répondre
Partons en Voyage 9 mars 2017 à 18 h 06 min

Merci ! Des souvenirs inoubliables 😉 !

Répondre
elsa 10 mars 2017 à 12 h 37 min

sympa comme article 🙂

de mon coté lors de ma première grossesse, à 1 mois 1/2 nous sommes partis en martinique, le décalage a été plus fatigant mais j’ai quand meme profité, on a fait notamment une journée kayak vers des petites iles désertes c’était magique 🙂 puis a 3 mois nous avons passé 4 jours magiques a Rome suivis à 4 mois d’un long week end à Londres 🙂 et j’ai arrêté de bouger à mon 8ème mois.
c’est vrai que la toxo c’est vraiment chiant !! mais moi aussi je faisais (et fais) super attention car je me disais « une viande dans un repas c’est quoi dans une vie?je m’en rappellerai jamais ^^ » « une tranche de saucisson ne vaut pas le bon développement de mon bébé! » quitte a être un peu extreme peut être mais bon pas de culpabilité inutile comme ça.

et pour cette 2ème grossesse justement on était au canada à mon 6ème mois mais je me suis pas sentie frustrée car pour moi c’est pas le pays culinaire par excellence ^^et puis avec une petite de 2 ans la canada en plein hiver c’est beaucoup de cocooning aussi donc ça tombait bien 🙂 accouchement M-1.5, encore qqlq allers retours forcés (boulot(à Tours justement)) parfois a plus de 3h de chez moi (rennes, bordeaux, paris) :/ puis REPOS enfin !!
voila pour un petit partage d’expérience 🙂

pour voir qqlq photos de nos voyages avec bébé puis « grande fille » puis bientôt à 4 😉 sur instagram: elsa_clv 🙂 profitez bien !!

Répondre
Partons en Voyage 11 mars 2017 à 11 h 32 min

Merci ! Ca c’est de la rétrospective ! On est d’accord qu’un repas ne vaut rien à côté de la vie que l’on porte 🙂 ! Bon par contre, au Canada, il y a quand même plein de plats trop bons à goûter :p !

Bonne fin de grossesse à toi !

Répondre
nourriture au vietnam 21 mars 2017 à 4 h 12 min

Vraiment sera utile dans mon séjour enceinte

Répondre
Partons en Voyage 21 mars 2017 à 8 h 42 min

Contente que cela te serve 😉 !

Répondre
Laura HANTZ 30 mars 2017 à 9 h 09 min

Coucou !

Super article ! Je suis partie dans le sud en vacances lorsque j’étais enceinte de 5 mois. Personnellement, le voyage a été long, j’ai eu environ 9H – 10H de route par une chaleur de plomb ! Au final, les vacances étaient mitigées (on a mal choisi l’endroit, les gens n’étaient pas accueillants pour un sou).

Belle journée,

Laura – Bambins, Beauté et Futilité

Répondre
Partons en Voyage 31 mars 2017 à 8 h 08 min

Merci pour ton retour ! Ah la chaleur, pas terrible quand on est enceinte ^^ Le plus dur fut vraiment l’été pour moi aussi 🙂

Répondre

Laisser un commentaire